Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

12 ans après l'arrêt du Concorde, Aerion et Airbus relancent les vols supersoniques

, ,

Publié le

Relier Paris à New-York en 4h30, sera bientôt possible. La société américaine Aerion élabore grâce aux technologies d'Airbus le AS2, un avion qui pourra voler à Mach 1,5. Actuellement en développement, l'avion supersonique a déjà reçu une commande ferme de la part de Flexjet, un spécialiste de la location d'avions d'affaires, pour 20 exemplaires. Aerion assure que le premier vol d'essai aura lieu en 2021, pour une mise en circulation deux ans plus tard.

Une forme hyper fuselée, une cinquantaine de mètres de long pour une envergure de 18 mètres. Aucun doute : l’AS2, un avion d’affaires conçu par la société américaine Aerion Corporation basée au Nevada, est bien un avion supersonique. Il sera même, si tout va bien, le premier appareil civil supersonique à voler d’ici 2023. Ce qui n’était jusqu’à présent qu’un projet porté depuis 10 ans par le milliardaire texan Robert Bass, chairman d’Aerion, devrait devenir un véritable avion. Une commande ferme portant sur 20 exemplaires a été signée  le 18 novembre dernier par Flexjet, un spécialiste américain de l’aviation d’affaires en partage, donnant au programme AS2 son véritable top départ. Surtout, Aerion a consolidé son partenariat technologique et industriel avec Airbus Group, invité un peu surprise de ce programme supersonique, au travers de ses filiales Airbus Inc. et Airbus Defence and Space. Airbus Group collaborait à ce projet depuis un an mais sans réalisations concrètes.

"Nous allons apporter notre expertise dans différents domaines, notamment celui des avions de combat, et en même temps, ce projet nous permettra de nous roder sur les technologies du supersonique adaptées aux avions commerciaux", indique-t-on chez Airbus Group.

 

Retrouvez l'intégralité de cet article sur Industrie et Technologies.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

28/11/2015 - 09h52 -

Est-ce que les intervenants dans ce projet ont entendu parler de climat ?
Car, compte tenu de la consommation attendue de ce jouet pour hommes riches, il ne me paraît être un avion du futur mais plutôt du passé.
Répondre au commentaire

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus