Quotidien des Usines

114 emplois supprimés chez Isoa en Dordogne

, , ,

Publié le

Le 16 septembre, le tribunal de commerce de Périgueux a décidé de confier la reprise de l'entreprise Isoa de Boulazac (Dordogne), spécialisée dans l'isolation thermique et phonique, à Thévenin, société basée dans le Loiret.

114 emplois supprimés chez Isoa en Dordogne
Microfibre pour l'isolation.
© Isoa

Le tribunal de commerce de Périgueux avait deux offres de reprise entre les mains. Les magistrats ont opté pour Thévenin, spécialiste de la rénovation de maison, plutôt que le charentais Sweetcom. Thévenin réalise 51 millions d'euros de chiffre d'affaires avec un effectif de 420 salariés.

Pour mémoire, Isoa, qui compte 180 salariés, avait été placée en redressement judiciaire en juin 2014 suite à une déclaration de cessation de paiement. Elle a été fragilisée par la crise dans le bâtiment. Thévenin envisage de ne conserver que 57 salariés. "Le modèle économique de l'entreprise et le choix des méthodes d'approche du marché, très différents de ceux d'Isoa, nous ont conduit à ne pas reprendre de nombreux postes sédentaires, notamment les postes de téléprospecteurs", justifie le repreneur dans un communiqué.

Isoa pourrait disparaître

Autre mauvaise nouvelle pour le personnel d’Isoa, Thévenin souhaite implanter sa nouvelle direction régionale avec ses équipes commerciales, techniques et administratives sur le site de Boulazac (Dordogne). Ce qui signifie, à terme, une disparition de l’enseigne Isoa et de son unité de production.

Cette décision du tribunal a surpris les salariés d’Isoa, qui privilégiaient une offre de Sweetcom. Ce dernier avait proposé de garder 70 postes et avait fait part de sa volonté de tripler la production, tout en préservant l’identité d’Isoa. Seul espoir pour le personnel, que le procureur de la République, qui s’était prononcé en faveur de Sweetcom, fasse appel du jugement. Un appel, qui serait suspensif.

Nicolas César
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte