Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

100 recrutements chez Renault Cléon après les 200 réalisés en 2017

, , , ,

Publié le

L’usine Renault de Cléon (Seine-Maritime) annonce qu’elle va recruter 100 salariés en CDI s’ajoutant aux 200 annoncés en février 2017. L’usine fabrique avec 5 300 salariés, dont 1 700 intérimaires, des moteurs et des boîtes de vitesse pour Renault et d’autres constructeurs. Elle a démarré en 2015 la fabrication du moteur électrique de Renault.

100 recrutements chez Renault Cléon après les 200 réalisés en 2017
Renault Cléon
© Renault

L’usine Renault de Cléon (Seine-Maritime) a annoncé jeudi 28 septembre le recrutement de 100 salariés en CDI, s’ajoutant aux 200 embauches en CDI réalisées en 2017. L’usine normande fabrique avec 5 300 salariés (dont 1 700 intérimaires) des moteurs thermiques et des boîtes de vitesse pour Renault (65 % de sa production) mais aussi pour Nissan, Dacia, Samsung, Daimler, Fiat et Opel. Elle a commencé en 2015 à fabriquer le nouveau moteur électrique de Renault qui équipe les véhicules ZOE, Kangoo ZE et Master ZE.

La première usine mécanique du groupe Renault - qui est aussi l’un des sites choisis par Renault pour tester les innovations de l’usine du futur - est en fort développement. "Le marché est en forte croissance et la production de l’usine de Cléon a cru de 25 % en 2016 par rapport à 2015, a expliqué la direction du site à l’Usine Nouvelle. L’usine prépare son avenir en renforçant ses effectifs et ses compétences et en poursuivant ses investissements." Quelque 520 millions d’euros ont été investis sur le site depuis 2012 . Cela comprend des augmentations de capacité, des équipements de fonderie, la fabrication depuis 2015 du moteur électrique qui monte en puissance, de nouvelles lignes d’usinage moteur (culasses, carter-cylindres et vilebrequins) ainsi qu’une nouvelle ligne dédiée à la pignonnerie pour les boîtes de vitesse.

558 embauches depuis 2015

La direction de l’usine précise que 558 embauches ont été réalisées depuis 2015 mais elle se refuse à fournir le nombre de départs enregistrés au cours de la même période, ce qui ne permet pas se faire une idée de la progression de l’effectif sur le site.

Les postes à pouvoir concernent principalement des postes d’opérateurs de fabrication et de logistique, des techniciens, des conducteurs d’installations et des managers de proximité. Ils s’adressent aux titulaires de diplômes tels que CAP-BEP, BAC Pro ou BTS-DUT. Pour attirer des profils plus divers, Renault précise que des "parcours de formations spécifiques pourront également être construits pour les personnes attirées par le milieu de la mécanique et envisageant une reconversion professionnelle".

Claire Garnier

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle