10 millions d'euros du FSI pour De Dietrich Process Systems

Objectif de l'appui financier du Fonds structurel d'investissement (FSI) : permettre à De Dietrich une opération de croissance externe en Inde. En l'occurrence, le rachat de la division "Glass-lined Equipment" de la société indienne Nile Ltd, spécialisée dans la fabrication de réacteurs en acier vitrifié.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

10 millions d'euros du FSI pour De Dietrich Process Systems

Déjà fortement ancrée à l’international, où la société réalise plus de 90% de son chiffre d’affaires, l’opération de rachat de l’activité "Glass-lined Equipment" de Nile Ltd va permettre à De Dietrich PS de devenir "l’un des premiers intervenants de la fabrication de réacteurs en acier vitrifié en Inde" et de "bénéficier d’un ancrage industriel et commercial dans l’un des marchés les plus dynamiques au monde", fait valoir le FSI.

L’investissement du FSI, à hauteur de 10M€, se fera en fonds propres et quasi-fonds propres. A l’issue de cette opération, les actionnaires familiaux resteront majoritaires au capital. L’ambition de De Dietrich PS au cours des prochaines années est de poursuivre son développement à l’international, "notamment en Asie où la société compte réaliser près de 40% de son activité à horizon 2013", explique le FSI. Et de réaliser "si nécessaire" des "opérations de croissance externe, aussi bien dans ses domaines d’activités actuels que sur de nouvelles activités". Le soutien du FSI vient s'inscrit parfaitement dans cette stratégie.

"De Dietrich Process Systems est une excellente illustration de la réussite à laquelle les ETI françaises peuvent prétendre", a déclaré Thomas Devedjian, Directeur, Membre du Comité Exécutif du FSI, cité dans le communiqué.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS