Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

10 milliards pour l'industrie, Veolia Transdev, EADS... la revue de presse de l'industrie

Publié le

Les Echos reviennent ce lundi sur le plan d'investissements à dix ans que doit présenter Jean-Marc Ayrault demain. Dans des interviews accordés au JDD, Jean-Pierre Jouyet indique qu'un accord devrait être signé "dans les prochains jours" pour le contrôle du gestionnaire de réseaux de transports publics Transdev et Nicolas Hulot apporte son soutien à Delphine Batho. Enfin, un responsable d'Airbus évoque dans la presse allemande "la course de vitesse" dans laquelle EADS s'est engagé pour lutter contre l'espionnage économique.

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Un plan de relance pour l'industrie française

 

 

Jean-Marc Ayrault dévoilera demain mardi le plan d'investissements à dix ans commandé par François Hollande. Le président de la République avait chargé son Premier ministre de concocter ce plan, le 6 mai, lors d'un séminaire gouvernemental pour lancer l'an II du quinquennat. Le chef de l'Etat souhaite un plan articulé autour de "quatre grandes filières: le numérique, la transition énergétique, la santé et les grandes infrastructures de transport".

"Le Premier ministre devrait confirmer certains investissements (plan numérique, Grand Paris…) et tirer les enseignements du récent rapport Duron sur les projets d'infrastructures", écrit ce lundi 8 juillet Les Echos. Mais pour le quotidien, "la principale décision sera de "réabonder" le programme d'investissements d'avenir issu du grand emprunt de Nicolas Sarkozy : une nouvelle enveloppe de 10 à 12 milliards d'euros devrait lui être dédiée et prendre le relais des 35 milliards déjà alloués".

Accord "dans les prochains jours" entre Veolia Trandev et la Caisse des dépôts

Un accord devrait être signé "dans les prochains jours" pour le contrôle du gestionnaire de réseaux de transports publics Transdev, a déclaré le directeur général de la Caisse des dépôts (CDC) Jean-Pierre Jouyet dans un entretien accordé au Journal du Dimanche.

"Nous devrions signer un accord dans les prochains jours visant au contrôle de Transdev", a-t-il dit, ajoutant que Veolia "reprendra la main sur la SNCM d'ici à la fin du mois d'octobre".

Hulot apporte son soutien à Delphine Batho et réclame des investissements verts

 

 

Toujours dans le JDD, Nicolas Hulot a dit avoir jugé "disproportionné" le limogeage de l'ex-ministre de l'Ecologie Delphine Batho et réclame "des actes" au gouvernement. "Delphine a accompagné avec opiniâtreté le débat sur la transition écologique", a-t-il déclaré.

"Le moment n'est pas opportun", a affirmé l'envoyé spécial de François Hollande pour la protection de la planète. "J'ai vu dans ma tournée européenne qu'elle avait noué de vraies relations avec de nombreux pays, le ministre allemand Peter Altmaier ne jure que par elle", a-t-il ajouté.

Evoquant le plan sur les investissements d'avenir que le Premier ministre doit annoncer mardi, Nicolas Hulot estime qu'il "faut la première année mettre 6 milliards d'euros pour l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables. Va-t-on mettre une écoconditionnalité à tous ces investissements ? Que donnera la conférence environnementale en septembre ? Les mots sont une chose, ce qui m'intéresse ce sont les actes", a affirmé Nicolas Hulot.

EADS en lutte contre l'espionnage économique

 

 

Le directeur des opérations d'Airbus, filiale d'EADS, a estimé que le groupe européen d'aéronautique se trouvait lancé dans une course de vitesse contre l'espionnage économique dont il dit être une cible privilégiée, dans un article publié dans le Welt am Sonntag.

"Nous sommes une cible de choix", a déclaré à propos de l'espionnage économique, Günter Butschek, au journal allemand, rappelant que le groupe se trouvait dans ce domaine aux premières loges, bien avant les révélations de l'ex-consultant Edward Snowden de l'Agence américaine de sécurité nationale (NSA) sur le programme de surveillance des communications mondiales par les Etats-Unis.

Selon Welt am Sonntag, en matière de sécurité informatique, EADS profite de sa branche de défense Cassidian qui dispose de ses propres prestataires pour parer aux cyberattaques.

Julien Bonnet

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle