L'Usine Energie

1 000 emplois menacés chez Alstom

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

1 000 emplois menacés chez Alstom
Une rentrée qui s’annonce sous tension pour la branche énergie d’Alstom.
1 000 créations d’emplois promises. 1 000 suppressions de postes envisagées. Malgré les engagements de Jeff Immelt, le PDG de General Electric (GE), auprès du gouvernement, le rachat de la branche énergie d’Alstom par l’américain pourrait frapper durement les salariés du français. De source syndicale, les cabinets d’audit Secafi et Syndex ont eu accès à une étude de GE qui envisage de supprimer 10 000 emplois, dont 1 000 en France. Une rationalisation qui pourrait bien correspondre à la réévaluation, en mai, par GE, des synergies annuelles que l’américain entend dégager après le rachat. Lesquelles sont passées de 1,2 à 3 milliards de dollars. Des suppressions de postes accompagneront la fermeture du bâtiment qui héberge le siège d’Alstom Power à[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte