Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

02/04/2007 : Port autonome de Marseille, AMF, France Telecom, Veolia, Chrysler...

, , , ,

Publié le

Le travail reprend au Port de Marseille L'AMF enquête sur des changements brusques des cours « Veolia va doubler de taille en dix ans » Premières offres pour Chrysler Washington sanctionne Pékin

Les entreprises citées

Le travail reprend au Port de Marseille
Après dix-huit jours de conflit, les grévistes CGT du Port autonome de Marseille (Pam), ont repris le chemin des docks plutôt satisfaits. Ils ont obtenus que Gaz de France fasse travailler des agents du port sur son terminal méthanier de Fos-Cavaou. L'entreprise, qui souhaitait employer ses propres agents pour « des raisons de sécurité », a finalement cédé. La CGT aura cinq équivalents temps plein sur le futur terminal. 
Selon les Echos, cet accord a été, « semble-t-il, largement initié par le gouvernement qui a enjoint GDF à lâcher du lest pour sortir de la crise ». Mais, ce faisant, Matignon « a pris le risque de donner un sérieux coup de frein à la dynamique de développement des ports français », estime le journal. En effet, craignant une mainmise de la CGT sur les activités portuaires, les industriels pourraient « remettre en cause plusieurs projets d'investissement », note les Echos. « Les chefs d'entreprise marseillais se sont sentis, ce week-end, les dindons de la farce du conflit », surenchérit le Figaro. D'autant que, estime le journal, « le long conflit que vient de vivre le Pam risque de se reproduire à l'identique avant les municipales pour le futur terminal conteneurs Fos2XL ». Un avis partagé par l'éditorialiste de la Tribune pour qui : « Enhardi par cette première victoire, le syndicat ne va pas s'arrêter en chemin. Tant pis pour les milieux d'affaires de la région Paca, immolés par Matignon sur l'autel de la paix électorale ».

L'AMF enquête sur des changements brusques des cours
A la une du Financial Times aujourd'hui : une éventuelle manipulation du cours des actions d'entreprises du CAC40. Selon le journal de la city, l'Autorité des marchés financiers (AMF) enquêterait sur des mouvements de cours inhabituels sur les actions de France Telecom et d'autres entreprises du CAC40, dont Eiffage et Valeo.
L'opérateur de télécoms a brutalement perdu 3,7%, mardi 27 mars, en raison de rumeurs infondées d'abandon d'objectifs de rentabilité en 2007. Le groupe de BTP Eiffage a vu son titre s'envoler de plus de 40% en seulement 5 jours, rappelle le FT, en raison d'une éventuelle offre de l'espagnol Sacyr. Le cours de l'équipementier Valeo a lui aussi grimpé vers les sommets, juste après un fax anonyme envoyé aux journaux français, révélant des détails -dont beaucoup étaient faux- sur une approche éventuelle du fonds d'investissement américain Apollo Investments.
« Les marchés sont très nerveux en ce moment, mais on ne peut exclure la possibilité que certaines personnes aient essayé de diffuser des informations dans le but de les exploiter », souligne Gérard Rameix, le secrétaire général de l'AMF, dans les colonnes du Financial Times.

« Veolia va doubler de taille en dix ans »
Dans un entretien accordé à la Tribune, Henri Proglio, le patron de Veolia, explique sa vision sur les grandes manœuvres en cours dans le secteur, privilégiant pour son entreprise « une croissance organique, davantage créatrice de valeur pour nos actionnaires et nos clients ». Pour autant, le PDG réaffirme son intérêt pour certaines activités de Suez. « Si l'opportunité se présentait, nous pourrions être intéressés par certaines activités à l'international », explique Henri Proglio dans les colonnes de la Tribune. « Pour autant, ce n'est pas indispensable pour nous, puisque notre plan stratégique nous amènera à doubler de taille d'ici à dix ans, sans acquisition majeur ».

Premières offres pour Chrysler
Le divorce est engagé. DaimlerChrysler aurait reçu plusieurs offres pour la reprise du troisième constructeur automobile américain : Chrysler. Selon le Wall Street Journal, il y aurait trois acheteurs potentiels : le fonds Cerberus Capital Management ; le tandem Blackstone Group et Centerbridge Partners ; et enfin l'équipementier canadien Magna International. « Les fonds principaux candidats à la reprise de Chrysler », titre la Tribune. Mais, « d'autres offres préliminaires pourraient encore être formulées d'ici à mercredi, date de l'Assemblée générale du groupe qui aura lieu à Berlin », poursuit le journal. « Les analystes estiment que Chrysler vaut entre 5 et 7 milliards de dollars, mais les offres sont très variables car chaque acheteur à son idée sur la façon de reprendre la compagnie », explique le Wall Street Journal. Reste que, rapporte le Figaro, « les syndicats américains sont de plus en plus hostiles à la vente de Chrysler à des fonds ».

Washington sanctionne Pékin
Autre manchette de vos quotidiens : la décision du gouvernement américain de surtaxer certaines importations de papier en provenance de Chine. Une décision jugée inacceptable par Pékin. Pour la Tribune, « les relations commerciales sino-américaines virent à l'aigre ». Certes, note le journal, il s'agit d'une « démarche symbolique puisque ces importations représentent moins de 1% du déficit commercial de 233 milliards de dollars enregistré par les Etats-Unis vis-à-vis de la Chine ». Mais, « cette décision crée un précédent et pourrait ouvrir la voie à des sanctions visant d'autres secteurs comme le textile et l'acier ». Un avis partagé par les Echos qui relève que cette décision « arrive quand la gauche, désormais majoritaire au Congrès, espère faire passer une série de sanctions contre la Chine ».

A demain !
Bertrand Beauté

 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle