L'Usine Matières premières

01/06/2007 : Le moral des français, Vinci, pétrole, Veolia, Toyota...

, , , ,

Publié le

Spectaculaire ! Vinci investit dans le parapétrolier Un nouveau marché du pétrole à Dubaï Veolia se développe dans les déchets Le cimetière français des avions de ligne La productivité de Toyota en question

Spectaculaire !
Pour les Echos c'est la remontée du moral des Français qui est spectaculaire, alors que selon la Tribune c'est le retour de confiance. Mais les deux quotidiens économiques hexagonaux s'accordent à saluer les premières mesures du Chef de l'Etat. « Nicolas Sarkozy est bien au-delà de l'état de grâce, il est en apesanteur », affirme d'ailleurs les Echos en citant un responsable de BVA Opinion, commentant les résultats d'un sondage réalisé pour le quotidien et BFM. Selon ce baromètre, 62% des Français ont un a priori positif sur la politique économique du gouvernement, une opinion qui serait partagé par toutes les catégories sociales, mais toutefois plus par les catégories avec les revenus les plus élevés et les personnes les plus âgées. Une tendance confirmée par l'enquête de conjoncture menée auprès des ménages par l'Insee qui s'est redressée de six points depuis les élections. Si les premières mesures flattent le porte-monnaie, celles en faveur des entreprises se font attendre, tempère la Tribune. Promesse qui va engendrer des complications, le « travailler plus pour gagner plus » risque d'entrainer la construction d'une usine à gaz pour réformer les heures supplémentaires, met en garde la Tribune. Elle inquiète déjà les PME souligne le quotidien.

Vinci investit dans le parapétrolier
Le géant mondial du BTP et des concessions va racheter la société d'ingénierie parapétrolière Entrepose Contracting, une ancienne filiale de Suez, annonce les Echos. Ayant déjà acquis 41% du capital de sa cible auprès d'un fonds d'investissement et de ses salariés, Vinci compte lancer une OPA sur le reste des actions au même prix unitaire de 65 euros. C'est donc 326 millions d'euros que le groupe de BTP va dépenser pour acquérir une entreprise spécialisée dans les projets clefs en main pour le transport du pétrole, les terminaux gaziers et le stockage d'hydrocarbures. Cette OPA va permettre à Vinci de prendre pied dans le secteur en forte croissante de l'énergie, mais par la petite porte, commente la Tribune. Une opération qui ne va pas tant lui permettre de renforcer sa branche énergie mais plutôt de trouver des complémentarités avec son pôle construction, estime le quotidien économique.

Un nouveau marché du pétrole à Dubaï
Fini le gré à gré pour les 12 millions de barils de brut à haute teneur en souffre qui chaque jour quittent le Moyen-Orient, affirme la Tribune. Il y a deux ans le Nymex s'est associé aux autorités de l'Emirat pour mettre sur pied le Dubaï Mercantile Exchange, le premier marché à terme de la région sur les produits pétroliers. Le sultanat d'Oman a rejoint cette nouvelle bourse, dont la clef de voute sera un contrat basé sur l'oman crude. Prévue le 1er mai, la première cotation de ce contrat a été retardée d'un mois, délai suffisant pour que l'ICE, le concurrent londonien du Nymex, propose un contrat sur les bruts du Moyen-Orient. Succès très limité avec 6 000 contrats échangés chaque jour, contre 170 000 pour le brent, note la Tribune. Le pari est en effet difficile, le Nymex avait déjà échoué il y a 7 ans à lancer un contrat sur le brut du Moyen-Orient et son récent contrat sur le brut russe végète. Et cette fois il s'agit non seulement de lancer un nouveau contrat mais de créer une nouvelle bourse dédiée au pétrole, souligne le quotidien. A terme, si le contrat sur l'oman crude est un succès, d'autres contrats, notamment sur le kérosène pourraient être introduits, mais le vrai triomphe serait la cotation du brut saoudien, une démarche à laquelle les Saoud se sont toujours opposés.

Veolia se développe dans les déchets
Veolia Environnement poursuit son développement rapide dans le secteur porteur du traitement des déchets. Un an après le rachat du britannique Cleanaway, et celui de l'allemand Sulo en avril, le groupe de services environnementaux va mettre la main sur TMT, filiale de traitement de déchets de Termomecanica Ecologia, une entreprise italienne, annonce la Tribune. Premier opérateur du traitement par incinération sur le marché italien, TMT a réalisé en 2006 un chiffre d'affaires de 97 millions d'euros, un montant qui devrait plus que doubler d'ici à 2011. Pour réaliser cette opération Veolia a mis 250 millions d'euros sur la table pour acquérir 75% de TMT, une participation que le groupe pourrait porter à 100% d'ici à 2012, précise la Tribune. Priorité sera désormais donnée au développement des synergies et à la croissance interne, indique le groupe, qui compte toutefois se développer en Europe de l'Est en utilisant leur dernière acquisition allemande.

Le cimetière français des avions de ligne
Après s'être battus pendant des décennies pour construire des avions, Boeing et Airbus s'affrontent maintenant pour les détruire le plus efficacement, ironise le Wall Street Journal. C'est à Vierzon, dans le centre de la France que le quotidien américain des affaires à découvert le chantier de Bartin Recycling, destiné au recyclage des jets. Grâce à de nouvelles techniques plus de 90% d'un vieil avion peut être recyclé, affirme l'entreprise, un chiffre mis en doute par Airbus qui voit difficilement comment plus de 60% pourrait être recupéré. D'ici à 2015 toutefois, ce taux pourrait être porté à 95% affirme l'avionneur européen, qui rappelle que son concurrent américain est loin d'obtenir de tels résultats. Un problème important, note le WSJ, plus de 7 000 avions de transports devront être éliminées lors des 20 prochaines années. C'est notre caverne d'Ali Baba se réjouit un responsable de Bartin, indiquant que 4 millions de dollars de pièces peuvent être revendus sur le marché de l'occasion. La carlingue est ensuite mise en pièce par une déchiqueteuse pour récupérer les métaux. A Tarbes, Airbus s'est associé avec une filiale de Suez pour étudier le recyclage de ses vieux avions afin de parfaire une méthode efficace de recyclage.

La productivité de Toyota en question
Coup de tonnerre dans la construction automobile, la productivité de Toyota recule, annonce le Financial Times, commentant la dernière publication du rapport Harbour qui fait autorité en la matière. Si les usines du constructeur japonais demeurent les plus productives en Amérique du Nord, leur productivité moyenne a reculé en 2006 de 1,8%. Dans le même temps celles des usines de General Motors progressait de 2,5%, les rapprochant du leader. Plus sérieux, trois usines de GM sont les plus efficientes de leur catégorie. Honda, de son côté dispose de la meilleur usine d'emboutissage. L'accession à la plus haute marche du podium en termes de production avait fait naitre des doutes sur la capacité de Toyota à maintenir sa réputation de qualité et d'efficience, note le quotidien saumon qui rappelle les soucis de qualité qui ont accompagné le lancement du Toundra. Bien que toujours second au classement de la productivité, Nissan recule de 5,3%. Avec le dernier, Ford, en progression de 1,9% l'écart se resserre entre les big six.

Bon week-end !
Daniel Krajka

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte