"Prime Day" d'Amazon: Un syndicat allemand appelle à une grève de trois jours

(Reuters) - Le syndicat allemand Verdi a appelé les salariés de sept sites d'Amazon à trois jours de grève, à compter de lundi, alors que vient de débuter le "Prime Day", événement promotionnel mondial du géant américain.
Le syndicat allemand Verdi a appelé les salariés de sept sites d'Amazon à trois jours de grève, à compter de lundi, alors que vient de débuter le "Prime Day", événement promotionnel mondial du géant américain. /Photo d'archives/REUTERS/Pascal Rossignol

"Les travailleurs des centres de vente par correspondance doivent gérer l'afflux de clients et ne reçoivent pas un centime de plus pour la charge de travail encore plus intense (qui leur est attribuée)", a déclaré dans un communiqué le représentant de Verdi, Orhan Akman.

Amazon est engagé depuis longtemps dans un bras de fer avec les syndicats en Allemagne, son premier marché après les États-Unis, qui réclament de meilleures conditions de travail et des salaires plus élevés.

Le groupe américain a déclaré qu'il offrait à ses salariés d'excellents salaires et avantages sociaux et que durant les appels précédents à la grève, que Verdi organise régulièrement depuis 2013, plus de 90% des effectifs de ses centres de logistiques avaient travaillé normalement.

Plus tôt ce mois-ci, Amazon a déclaré qu'il garantirait dans ses entrepôts allemands un salaire minimum de 12 euros de l'heure dès juillet, qui sera augmenté à 12,50 euros à partir de l'automne 2022.

Destiné à stimuler les ventes estivales du groupe, l'opération Prime Day permet à Amazon de mettre en avant son service payant "Prime" qui incite ses abonnés à réaliser davantage d'achats en ligne.

(Caroline Copley, version française Juliette Portala, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS