Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Quatre dirigeants d'Audi inculpés aux États-Unis en lien avec le dieselgate

, , ,

Publié le , mis à jour le 18/01/2019 À 12H30

Le 17 janvier, la justice américaine a inculpé quatre dirigeants d'Audi, filiale de Volkswagen, dans le cadre de ses enquêtes sur le "dieselgate", le scandale des émissions polluantes. Douze chefs d'accusation pèsent contre les quatre individus, dont conspiration, fraude et violation du Clean Air Act. 

Quatre dirigeants d'Audi inculpés aux États-Unis en lien avec le dieselgate
La justice américaine a inculpé quatre dirigeants d'Audi, filiale de Volkswagen, dans le cadre de ses enquêtes sur le "dieselgate".
© Wikimedia - The Car Spy - c.c

Quatre dirigeants d'Audi, filiale haut de gamme de Volkswagen, ont été inculpés jeudi 17 janvier par un grand jury fédéral de Détroit dans le cadre de l'enquête menée aux États-Unis sur le scandale des émissions polluantes, dit le "dieselgate", selon des documents de justice.

Volkswagen a reconnu en septembre 2015 avoir faussé les tests d'émissions polluantes de ses véhicules diesel aux États-Unis, déclenchant la plus grande crise de l'histoire de l'entreprise et entraînant une remise en question de la réglementation dans tout le secteur automobile.

Audi a admis en novembre 2015, deux mois après sa maison mère, avoir également faussé des tests des émissions polluantes de ses moteurs diesel aux États-Unis.

13 personnes inculpées au total par la justice américaine

Richard Bauder, qui dirigeait le département chargé du développement des moteurs diesel chez Audi, Axel Eiser, Stefan Knirsch et Carsten Nagel ont été inculpés de douze chefs d'accusation, dont conspiration, fraude et violation du Clean Air Act.

Selon un porte-parole du département américain de la Justice, aucun des quatre dirigeants n'a été placé en détention. Ils se trouveraient tous les quatre en Allemagne, qui n'extrade pas ses ressortissants vers des pays extérieurs à l'Union européenne.

Au total, la justice américaine a inculpé 13 personnes dans le cadre du "dieselgate", dont l'ancien président du directoire de VW, Martin Winterkorn.

Volkswagen continue de coopérer avec les enquêteurs

Rupert Stadler, le président du directoire d'Audi, ne figure pas parmi les personnes inculpées. Il fait l'objet d'une enquête en Allemagne dans le cadre du scandale du dieselgate et a été arrêté en juin dernier.

Le porte-parole de Volkswagen, Pietro Zollino, a déclaré que le constructeur continuait de "coopérer avec les enquêtes menées par le département de la Justice" et ne souhaitait "pas commenter les cas individuels".

Avec Reuters (David Shepardson; Jean Terzian pour le service français)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle