Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[Dieselgate] L’ancien PDG de Volkswagen inculpé pour fraude aggravée en Allemagne

, ,

Publié le

L’ancien président du directoire de Volkswagen, Martin Winterkorn, a été inculpé pour fraude aggravée dans l’affaire du Dieselgate.  

[Dieselgate] L’ancien PDG de Volkswagen inculpé pour fraude aggravée en Allemagne
Le parquet allemand a annoncé lundi l'inculpation de l'ancien président du directoire de Volkswagen Martin Winterkorn dans le cadre du "dieselgate", le scandale des tests d'émissions polluantes truqués. /Photo d'archives/REUTERS/Hannibal Hanschke
© Hannibal Hanschke

Le parquet allemand a annoncé lundi l'inculpation de l'ancien président du directoire de Volkswagen Martin Winterkorn dans le cadre du "dieselgate", le scandale des tests d'émissions polluantes truqués. Il accélère ainsi l’entrée du dieselgate dans une procédure pénale.

Quatre responsables du constructeur automobile sont également inculpés, a ajouté le parquet de Brunswick, dans le nord de l'Allemagne, sans les identifier.

Martin Winterkorn a démissionné peu après le début du "dieselgate", qui a éclaté en septembre 2015 aux Etats-Unis et déjà coûté à Volkswagen quelque 29 milliards d'euros.

Abus de confiance et infractions aux lois

Selon le parquet, Martin Winterkorn est inculpé de fraude aggravée, abus de confiance et infraction aux lois sur la concurrence parce qu'il n'a pas agi une fois qu'il était devenu clair, le 25 mai 2014, que des moteurs diesel avaient été manipulés grâce à des logiciels illicites permettant de rendre indétectables les excès de gaz polluants.

Il a négligé d'informer les autorités en Europe et aux Etats-Unis, ainsi que les clients du logiciel, dont il n'a pas non plus empêché l'installation, ajoutent les procureurs.

L’avocat de l’ex-patron de Volkswagen a dénoncé la décision du parquet. Il estime que ce dernier ne lui a pas permis de "prendre connaissance de l'ensemble des documents de la procédure".

"36 autres" personnes visées par le parquet de Brunswick

Le parquet de Brunswick a précisé que les personnes reconnues coupables de fraude grave étaient passibles de dix ans d'emprisonnement. Il a également rappelé que son enquête visait "36 autres" personnes supplémentaires.

Volkswagen n'a pas souhaité faire de commentaire, n'étant pas impliqué dans la procédure.

Martin Winterkorn a déjà été inculpé il y a près d'un an par la justice américaine et accusé de conspiration pour dissimulation.

Le géant aux douze marques a admis en 2015 avoir équipé 11 millions de voitures de logiciels capables de truquer le niveau d'émissions, les laissant apparaître moins polluantes qu'elles ne l'étaient en réalité.

 

Avec Reuters (Ludwig Burger; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle