Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Worldwide Flight Service (WFS) au salon du Bourget

JEAN-LOUIS SALQUE

Publié le

Qui a dit qu'au Salon du Bourget, le show se produisait seulement dans les airs ? Une toute autre performance s’est déroulée au sol dans la chaleur de cette fin juin caniculaire. Par Antonia Machayekhi

Lancer le diaporama
Worldwide Flight Service (WFS) au salon du Bourget
L'A380 est tracté à l'emplacement de l'A350 par un Push Challenger 550 de 60 tonnes pour 550 chevaux. Le défi étant de rentrer ce monstre dans un espace exiguë et contraint par d'autres aéronefs.

Photo 1/15 @Antonia Machayekhi

Worldwide Flight Service (WFS) au salon du Bourget
Une manoeuvre aussi délicate nécessite précision et réactivité. Plusieurs agents sont postés autour de l'avion pour guider le conducteur et contrôler son passage. Ici, ils déplacent la cabine pour que l’aile droite de l’A380, longue de 45 mètres, ne la percute pas.

Photo 2/15 @Antonia Machayekhi

Worldwide Flight Service (WFS) au salon du Bourget
Les régulateurs gèrent en temps réel l'exploitation ainsi que ses contraintes liées à des demandes de dernière minute ainsi que les aléas liés aux multiples matériels mis à disposition des exposants.

Photo 3/15 @Antonia Machayekhi

Worldwide Flight Service (WFS) au salon du Bourget
A chaque déplacement d'avion, WFS prévient le PCCG pour qu'il puisse déployer les agents de sécurité. Ces agents, dit Les chiens jaunes, effectuent des cordons de sécurité pour sécuriser le périmètre et éviter que la foule curieuse ne s'approche de l'avion. Dans de telles conditions, les ordres sont précis et doivent être exécutes avec rapidité.

Photo 4/15 @Antonia Machayekhi

Worldwide Flight Service (WFS) au salon du Bourget
Les barrières et les contrôles sont multiples au Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace. En suivant l'équipe de WFS, nous découvrons un vaste espace aux multiples zones : de la zone statique au Terminal Affaires, de l'aire golf a la zone Victor, de la raquette a la zone Sierra. Ces zones permettent au personnel non habitue au lieu de se familiariser immédiatement avec la géographie de l'endroit.

Photo 5/15 @Antonia Machayekhi

Worldwide Flight Service (WFS) au salon du Bourget
Le nouveau Boeing 737 Max 9 est tire telle une caravane par un tract Comet de 150 chevaux vers la zone Victor réservée aux gros porteurs.

Photo 6/15 @Antonia Machayekhi

Worldwide Flight Service (WFS) au salon du Bourget
C'est au tour de l'ANTONOV 132 d'être transféré en Aire Golf afin d'effectuer son vol de démonstration.

Photo 7/15 @Antonia Machayekhi

Worldwide Flight Service (WFS) au salon du Bourget
Les clients passent régulièrement au bureau de régulation, que ce soit pour vérifier la tenue du programme ou formuler des demandes de dernière minute. Ici, un pilote de l'armée de l'air américaine souhaite que son avion soit approvisionné en carburant pour le lendemain matin à 6h. Le challenge étant d'offrir sur un événement temporaire les mêmes services qu'il est possible de trouver dans un aéroport classique.

Photo 8/15 @Antonia Machayekhi

Worldwide Flight Service (WFS) au salon du Bourget
Ici, au Bureau de Préparation des Vols et très souvent sur le terrain, Frédéric Alias, le responsable du projet pour WFS sur le Salon, orchestre et gère les équipes en direct.

Photo 9/15 @Antonia Machayekhi

Worldwide Flight Service (WFS) au salon du Bourget
À l'intérieur du terminal affaires. À la réception des aéronefs, WFS assure le transfert des pilotes, mécaniciens et passagers. Le terminal est en relation avec la police de l'air pour effectuer tous les contrôles nécessaires à la sécurisation des personnels et pilotes transitant vers la zone aéroportuaire.

Photo 10/15 @Antonia Machayekhi

Worldwide Flight Service (WFS) au salon du Bourget
Il y a le cote ville du salon, le statique, ou les constructeurs exposent leurs avions au public et potentiels acheteurs. Ici, nous sommes sur l'Aire Golf, zone inaccessible au public ou sont stockes les avions de petite ou moyenne taille avant leur départ en démonstration de vol.

Photo 11/15 @Antonia Machayekhi

Worldwide Flight Service (WFS) au salon du Bourget
Sur l'Aire Golf, Christophe est prévenu par le bureau de régulation de l'arrivée des avions. Responsable de cette zone, il coordonne les agents, tracte les avions et accueille les pilotes. Il connait le salon depuis qu'il est petit et connait chaque modèle d'avion. Son savoir faire est indispensable pour la sécurité de cette zone et pour le respect de la chronologie du programme de démonstration des vols.

Photo 12/15 @Antonia Machayekhi

Worldwide Flight Service (WFS) au salon du Bourget
Évoluer sur le tarmac de l'Aire Golf, c'est entrer véritablement dans les coulisses du Salon. Catherine Maunoury prépare son vol, le mentalise.

Photo 13/15 @Antonia Machayekhi

Worldwide Flight Service (WFS) au salon du Bourget
À l'aide d'un GPU (Ground Power Unit), les agents de WFS alimentent ce transporteur militaire, l'A400M, en électricité avant qu'il ne mette en route son moteur.

Photo 14/15 @Antonia Machayekhi

Worldwide Flight Service (WFS) au salon du Bourget
L'A400 M s'apprête à exécuter son dernier vol de démonstration avant son départ définitif pour Madrid. C’est un dernier au revoir avec le commandant de bord et son équipe. Les agents de WFS resteront sur place jusqu'à son décollage.

Photo 15/15 @Antonia Machayekhi

Image Suivante

C'est l’entreprise WFS (Worldwide Flight Services), l’un des leaders mondiaux d’assistance aéroportuaire, partenaire officiel du 52ème Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace qui a géré le stationnement des avions ainsi que des questions matérielles et logistiques, WFS a assuré le déplacement d’au moins 130 appareils au travers de la foule et dans des espaces contraints. Cette gestion minutieuse des avions, des vols mais aussi des pilotes et des constructeurs est capitale pour que le Salon puisse avoir lieu en toute sécurité. Huit mois ont été nécessaires à sa préparation. Le placement des avions sur le statique en était l'un des temps forts et relève d'un véritable jeu de Tetris. Toute cette préparation n’a pas empêché les changements de dernière minute qui imposent une réactivité et une cadence effrénées aux équipes.

RSS Usine Nouvelle RSS - Rhône-Alpes

 

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus