Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Diaporama] Les 10 spationautes français qui ont touché les étoiles

Cédric Soares | | |

Publié le

Lancer le diaporama
[Diaporama] Les 10 spationautes français qui ont touché les étoiles
Jean-Loup Chrétien. Né le 20 août 1938 à la Rochelle, Jean-Loup Chrétien est ingénieur en aéronautique de formation. Il commence sa carrière comme pilote d’essais puis responsable du programme d’aviation militaire Dassault Mirage F1. Le CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) le sélectionne en 1980 pour devenir spationaute. En 1982 il devient le premier français, premier francophone et premier Européen de l’Ouest a effectué un vol spatial. Au total il a trois vols spatiaux à son actif soit 43 jours de missions. De 1991 à 1998 il est directeur des astronautes du CNES. Il rejoint la NASA en 1999 pour intégrer le programme de Station Spatiale Internationale (ISS). Un accident le contraint à stopper ses activités d’astronautes en 2001. Il est depuis vice-président du département R&D et dirigeant de filiale de l’éditeur informatique Tietronix Software. Il a également été consultant pour le groupe Dassault et fait partie du conseil d’administration de Brit Air.

Photo 1/10 @NASA

[Diaporama] Les 10 spationautes français qui ont touché les étoiles
Patrick Baudry.Né en 1946 à Daoula au Cameroun, Patrick Baudry est ingénieur de l’air et officier de l’Armée de l’air. En 1970 il commence sa carrière comme pilote de chasse avant de devenir en 1976 pilote d’essais. Le CNES (Centre Nationale d’Etudes Spatiales) le sélectionne en 1980, Il s’entraine dès lors à la Cité des étoiles de Moscou et devient spationaute de réserve de Jean-Loup Chrétien. Il rejoint la NASA en 1984 et embarque en 1985 sur Discovery afin participer au premier vol spatial franco-américain et passe 7 jours dans l’espace. il devient en 1986 conseillé du Président de l’ancien constructeur aéronautique intégré à EADS, Aérospatiale. En 1993 il rejoint Airbus afin de participer au essais et au développement d’avions le ligne. Depuis l’an 2000 Patrick Baudry est consultant en activités spatiales et aéronautique pour plusieurs groupe américains et russes.

Photo 2/10 @INA

[Diaporama] Les 10 spationautes français qui ont touché les étoiles
Michel Tognigni.Né en 1949 à Vincennes, Michel Tognini est ingénieur de l’air et officier de l’Armée de l’air. Il commence sa carrière comme pilote de chasse puis pilote d’essais. Le CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) le sélectionne en 1985. Il devient alors spationaute de réserve de Jean-Loup Chrétien au même titre que Patrick Baudry. Pour sa première mission en 1992, il s'envole pour la station spatiale MIR. Il repart en 1999 à bord de la navette Columbia afin d’aider au déploiement du satellite Chandra. Michel Togini prend sa retraite de spationaute en 2003 avec 18 jours de mission dans l’espace à son actif. Il devient chef du Corps des astronautes européens en 2003 puis directeur du Center des astronautes européens de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) à Cologne de 2005 à 2012. Michel Tognigni est depuis ambassadeur des vols habités auprès du grand public et des universités.

Photo 3/10 @Youtube

[Diaporama] Les 10 spationautes français qui ont touché les étoiles
Jean-Pierre Haigneré.Né en 1948 à Paris, Jean-Pierre Haigneré est ingénieur de l’air de formation. Il commence sa carrière comme pilote de chasse puis pilote d’essais, responsable de la mise au point du Mirage 2000. Le CNES (Centre National de d’Etudes Spatiales) le recreute en 1985. Il s’envole pour la station spatiale MIR en 1993 et y retourne en 1999. Au retour il prend sa retraite de spationaute avec 207 jours dans l’espace à son actif. Jean-Pierre Haigneré devient par la suite Chef des astronaute de l’Agence Spatiale Européenne (ESA).

Photo 4/10 @

[Diaporama] Les 10 spationautes français qui ont touché les étoiles
Jean-François Clervoy.Né en 1958 à Longeville-lès-Metz, Jean-François Clervoy est diplômé de l’Ecole Polytechnique de Paris et l’Ecole Nationale Supérieure de l’Aéronautique et de l’Espace de Toulouse (ISAE-SUPAERO). Délégation Générale pour l’Armement le détache au CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) en 1983. Il est recruté en 1985 pour faire partie du deuxième groupe de spationautes français. Il intègre l’Agence Spatiale Européenne (ESA) en 1992 et est détaché au bureau des astronaute de la NASA. En 1994 il effectue son premier vol spatial sur la navette Atlantis. La navette américaine l’amènera jusqu’à la station russe MIR en 1997. Il embarque enfin sur Discovery en 1999 pour une mission de réparation du télescope Hubble. Au total il cumule 28 jours passés dans l’espace. Jean-François Clervoy est actuellement senior astronaute de l’ESA et travaille comme expert auprès du programme des vols habités.

Photo 5/10 @Youtube

[Diaporama] Les 10 spationautes français qui ont touché les étoiles
Jean-Jacques Favier.Né en 1949 à Kehl en Allemagne, Jean-Jacques Favier est diplômé de l’Ecole nationale supérieure de physique, électronique, matériaux en 2008, d’un doctorat en ingénierie de l’Ecole de Mines de Paris ainsi que d’un doctorat en physique et métallurgie à l’Université Joseph-Fourrier de Grenoble. Le CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) le recrute en 1985 pour faire partie du second groupe de spationautes français. Il embarque sur la navette Colombia pour une unique mission de 16 jours en 1996.

Photo 6/10 @

[Diaporama] Les 10 spationautes français qui ont touché les étoiles
Claudine Haigneré.Née en 1957 au Creusot, Claudine Haigneré est médecin rhumatologue spécialiste en médecine aéronautique de formation. Elle intègre le CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) en 1985 en tant que spationaute scientifique. Elle part une première fois en mission sur la station MIR en 1996 pour effectuer des expériences médico-physiologiques et biologiques. Elle intègre l’Agence Spatiale Européenne (ESA) en 1999 et s’envole une dernière fois direction da Station Spatiale Internationale (ISS) en 2001. De 2002 à 2005 elle intègre les gouvernements Raffarin 2 et 3 au poste de Ministre déléguée à la Recherche et aux Nouvelles Technologues puis de Ministre déléguée aux Affaires européennes. De 2009 à 2015 elle prend la direction d’Universcience. Claudie Haigneré est depuis de retour à l’ESA en tant qu’ambassadrice.

Photo 7/10 @Cité de l'espace

[Diaporama] Les 10 spationautes français qui ont touché les étoiles
Léopold Eyharts. Né en 1957 à Biarritz, Léopold Eyharts a un diplôme d’ingénieur aéronautique. Il commence sa carrière comme pilote de chasse puis pilote d’essais en aviation civile en militaire. Le CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) le recrute en 1990. Il intègre l’ESA en 1996. Il s’envole pour une première mission sur la station spatiale russe MIR. Il repart en 2008 pour la Station Spatiale Internationale (ISS) cette fois afin d’installer le laboratoire européen Colombus. Il est le premier à y pénétrer. Léopold Eyharts totalise 68 jours dans l’espace et est le dernier spationaute en date à avoir effectué un vol spatial avant Thomas Pesquet.

Photo 8/10 @

[Diaporama] Les 10 spationautes français qui ont touché les étoiles
Philippe Perrin. Né en 1963 à Meknès au Maroc, Philippe Perrin a un diplôme d’ingénieur de l’école Polytechnique de Paris. Il commence sa carrière en tant que pilote de chasse puis d’essais. Il rejoint le CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) en 1996 et est sélectionné par la NASA. Il s’envole en 2002 pour la Station Spatiale Internationale (ISS) à bord de la navette Endeavour. A son retour il intègre l’agence spatiale européenne (ESA) et participe à la conception du cargo spatial ATV. Depuis 2004 Philippe Perrin est pilote d’essai pour Airbus et participe a plusieurs programme dont l’A 380 et l’A 400M. il totalie 330 heures de vol patial à l'heure actuelle.

Photo 9/10 @philippeperrin.eu

[Diaporama] Les 10 spationautes français qui ont touché les étoiles
Thomas Pesquet. Né en 1978 à Rouen, Thomas Pesquet a un diplôme d’ingénieur aéronautique de Supaéro Toulouse et de l’école Polytechniques de Montréal. Il parle 6 langues dont le français, l’anglais, l’allemand, l’espagnol, le russe et le chinois. Il rejoint le CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) de 2002 à 2004 avant de devenir pilote de ligne chez Air France. Thomas Pesquet est sélectionné par l’Agence spatiale européenne (ESA) en 2008 et choisi en 2014 pour participer à PROXIMA, une mission de six mois sur la station spatiale internationale (ISS). Décollage prévu depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan le 17 Novembre 23h30 heure de Moscou.

Photo 10/10 @

Image Suivante

Thomas Pasquet a rendez-vous avec les étoiles le 17 novembre 2016. Décollage pour une mission de six mois sur la station spatiale internationale. Au moment où la navette spatiale quitera l'atmosphère terrestre, il deviendra le 10ème spationaute français à avoir côtoyé les étoiles. Retour sur ces hommes et femmes qui sont rentrés dans l'histoire. 

RSS Usine Nouvelle RSS - Loisirs

 

 

Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus