Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Diaporama] Le miroir mon beau miroir, suis je plus grand?

JEAN-LOUIS SALQUE

Publié le

Le miroir secondaire de l’ELT a été moulé avec succès.  L’ébauche du miroir secondaire de l’ELT (télescope géant) a été réalisée par la société SCHOTT basée à Mayence en Allemagne. Lorsqu’il sera fini, ce miroir fera un diamètre de 4,2 mètres et une masse de 3,5 tonnes. Il sera alors le plus grand miroir secondaire jamais installé sur un télescope ainsi que le plus grand miroir convexe réalisé à ce jour. Avec ses 39 mètres de diamètre le télescope géant ELT ( Extremely Large Telescope) de l’ESO sera le plus grand télescope de son genre jamais conçu, il devrait entrer en service en 2024. 

Lancer le diaporama
[Diaporama] Le miroir mon beau miroir, suis je plus grand?
Ouverture du moule du miroir M2 de l’ELT composé de verre Zerodur porté à très haute température lors de sa première cuisson dans l’usine de recuit de l’entreprise Schott basée à Mayence en Allemagne au mois de mai 2017.

Photo 1/7 @SCHOTT/ESO

[Diaporama] Le miroir mon beau miroir, suis je plus grand?
En mai 2017, le moulage du miroir secondaire (M2) du télescope géant (ELT) de l’ESO a été réalisé par l’entreprise Schott basée à Mayence en Allemagne. Ce miroir est caractérisé par un diamètre de 4,2 mètres et une masse de 3,5 tonnes, ce qui en fait le plus grand miroir secondaire jamais installé sur un télescope ainsi que le plus grand miroir convexe réalisé à ce jour.

Photo 2/7 @SCHOTT/ESO

[Diaporama] Le miroir mon beau miroir, suis je plus grand?
Moulage réussi du miroir secondaire de l’ELT

Photo 3/7 @SCHOTT/ESO

[Diaporama] Le miroir mon beau miroir, suis je plus grand?
Roberto Tamai (directeur de programme de l’ELT), Marc Cayrel (chef de projet optomécanique de l’ELT) et Thomas Westerhoff (directeur marketing stratégique de Zerodur, scrutent l’ouverture du moule du miroir secondaire de lELT. Il contient le verre porté à très haute température lors de sa première cuisson.

Photo 4/7 @SCHOTT/ESO

[Diaporama] Le miroir mon beau miroir, suis je plus grand?
Chargement du moule encore rougeoyant du miroir M2 sur la remorque d’un poids lourd à l’usine de fusion. Le moule a été ensuite escorté par la police et les pompiers dans les rues de Mayence jusqu’à atteindre l’installation de recuit de l’entreprise Schott où il refroidira lentement avant de rejoindre la France par voie maritime où il sera taillé puis poli.

Photo 5/7 @SCHOTT/ESO

[Diaporama] Le miroir mon beau miroir, suis je plus grand?
Après que le miroir secondaire destiné à l’ELT ait été moulé avec succès il a été transféré dans les locaux de l’usine de recuit. Lors du transport, on aperçoit le moulage encore rougeoyant du miroir au travers des rues de Mayence

Photo 6/7 @SCHOTT/ESO

[Diaporama] Le miroir mon beau miroir, suis je plus grand?
L’ébauche du miroir secondaire doit à présent subir un lent refroidissement, faire l’objet d’un usinage puis d’un traitement thermique au cours de l’année à venir. Il sera prêt alors à être taillé puis poli. Telles seront les missions de la société française Safran Reosc. Le moulage sera taillé et poli à une précision de 15 nanomètres (15 millionièmes de millimètre) sur la totalité de la surface optique.

Photo 7/7 @SCHOTT/ESO

Image Suivante

RSS Usine Nouvelle RSS - Enquête

 

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus