Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Video] Parler start-up, c'est tendance

Christine Kerdellant

Publié le

Vidéo L'édito vidéo de Christine Kerdellant, directrice de la rédaction de L'Usine Nouvelle 

La France va-t-elle vraiment devenir une « start-up nation » ? À en juger par les succès de la french tech et par le nombre d’étudiants qui sortent des grandes écoles avides de créer leur structure, on pourrait le croire. Emmanuel Macron ne s’y est pas trompé, qui n’a pas conçu son mouvement En marche ! comme un parti, mais comme une start-up, s’est fait financer par les patrons des entreprises du digital et s’est appuyé sur la « première start-up de stratégie électorale en Europe », la pépite française Liegey Muller Pons. Grâce à elle et à son maniement des big data, il a « uploadé » en accéléré l’équivalent d’années de militantisme, de marchés et de permanences du samedi, pour connaître les mots, les sentiments et les préoccupations que ceux que Mélenchon, croyant les comprendre mieux que personne, a baptisés avec démagogie « les gens ». Une mine d’or pour une communication politique sur mesure ! S’il a su utiliser les méthodes des start-up, le nouveau Président connaît aussi leur langage, les slogans et les principes qui les guident.

 

 

Quels sont-ils ? Pour la fondatrice de l’Institut de la qualité de l’expression, Jeanne Bordeau, les start-up, pour commencer, savent faire beaucoup avec peu [lire l’entretien sur usine-digitale.fr]. Ce que Michel et Augustin traduisent par : « Agiter son imagination, pas son porte-monnaie. » Ensuite, les jeunes pousses vont vite et voient loin. Amazon le justifie avec une maxime imparable : « Voir petit est une prophétie autoréalisatrice ! » My Little Paris affiche de la même manière : « Mieux vaut essayer que réfléchir longtemps. » Les start-up sont aussi guidées par le principe de plaisir. Toujours chez My Little Paris, on martèle : « Travailler beaucoup, s’amuser beaucoup » ; BlaBlaCar en fait même son yin et yang : soyez « fun and serious ». Dernier principe des start-up – on espère que le Président l’aura fait sien en priorité –, elles ont une éthique : « Dire ce qu’on pense, faire ce qu’on dit. »

Les start-up véhiculent aussi quantité de mots concepts et de mots-valises. Ce sont des sigles : BA pour business angels, IP pour la propriété intellectuelle, VC pour les capital-risqueurs… Ou Vuca, un acronyme qui décrit tout à la fois la volatilité, l’incertitude, la complexité et l’ambiguïté de l’environnement actuel. Elles emploient enfin des expressions empruntées de l’américain pour désigner des notions essentielles à leur développement : « burn rate » (le rythme des dépenses, ce que la start-up brûle chaque mois), « scalable » (capacité à satisfaire une demande plus grande sans coûts supplémentaires), leverage (effet de levier, pour démultiplier ses moyens), ou traction (le moment où la start-up sort du premier cercle pour intéresser les clients, les médias ou les influenceurs). Mais aussi et surtout « pivoter », la capacité à changer de business model pour survivre.

« Pivoter » n’est d’ailleurs pas seulement un mot, c’est une mentalité que les entreprises traditionnelles ont tout intérêt à adopter. Les salariés de Bosch à Mondeville l’ont compris, qui ont décidé d’utiliser leur savoir-faire pour façonner l’électronique du futur, en complément de leurs activités traditionnelles. Avec un succès impressionnant, qui a convaincu notre jury d’en faire le lauréat 2017 du Trophée des usines. Bosch est l’exemple à suivre, si la France veut en finir avec les drames de Whirlpool Amiens ou de GM&S ! 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus