Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

[Vidéo] La pomme de terre pourrait pousser sur la planète Mars

Franck Stassi , , ,

Publié le

Vidéo D’après les premiers résultats d’une expérimentation menée par le Centre international de la pomme de terre et la Nasa, le célèbre tubercule pourrait résister à l’environnement de la planète Mars. L’objectif est de proposer des variétés adaptées aux conditions difficiles.

[Vidéo] La pomme de terre pourrait pousser sur la planète Mars © Centre international de la pomme de terre

Après une campagne difficile, les agriculteurs français pourraient peut-être se tourner… vers l’espace. Basé au Pérou, le Centre international de la pomme de terre a lancé une série d'expériences pour découvrir si les tubercules peuvent se développer dans les conditions atmosphériques de la planète Mars et prouver ainsi qu'ils sont aussi capables de se développer dans des climats extrêmes sur Terre. Pari tenu, se satisfait le laboratoire de recherche, qui possède pas moins de 4 000 variétés dans sa banque de données : les résultats préliminaires sont "encourageants".

L’expérimentation, démarrée en février 2016 pour une durée de cinq ans en partenariat avec la Nasa, l’Administration américaine de l'aéronautique et de l'espace, permet d’explorer les limites de la culture de la pomme de terre. "Ce fut une agréable surprise de voir que les pommes de terre que nous avons élevées pour tolérer le stress abiotique ont été en mesure de produire des tubercules dans ce sol. Les résultats indiquent que nos efforts pour reproduire les variétés à même d’améliorer la sécurité alimentaire dans les zones qui sont touchées, ou qui seront touchés par le changement climatique, portent leurs fruits", se satisfait Julio Valdivia-Silva, chercheur associé à la Nasa et à l’Université d’ingénierie et de technologie de Lima.

Des conditions atmosphériques équivalentes à celles de la planète Mars

Des sols très secs issus du sud du désert péruvien, proches de ceux de Mars, ont été analysés avant le montage d’un dôme, le CubSat, qui reproduit les conditions d’une atmosphère confinée censée se rapprocher aux conditions atmosphériques de la planète rouge. La pression de l’air ainsi que les niveaux d’oxygène et de dioxyde de carbone y sont équivalentes afin de mettre à l’épreuve des pommes de terre issues d’une centaine de variétés péruviennes. Cette expérimentation permet par ailleurs à la Nasa de préparer le terrain à la création d’un futur centre d’expérimentations martiennes au Pérou, à l’instar des Etats-Unis, de la Russie et de l’Antarctique. Si l’homme vit sur Mars, il aura potentiellement de quoi se nourrir… Pour l’heure, la vie sous cloche des tubercules est retransmise en direct sur Internet.

Un aperçu de l'expérimentation en vidéo :

Réagir à cet article

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

 

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus