Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Lilium lève 90 millions de dollars pour faire décoller son taxi volant

Cédric Soares , , , ,

Publié le

La start-up allemande Lilium fait un pas de plus vers le déploiement de son service de taxis-volants. La jeune pousse allemande a annoncé, mardi 5 septembre, une levée de fonds de 90 millions de dollars (76 millions d’euros). Le co-fondateur de Skype et celui de Twitter sont dans le tour de table. L’investissement va permettre de développer un véhicule cinq places.

Lilium lève 90 millions de dollars pour faire décoller son taxi volant
La start-up allemande Lilium a annoncé, mardi 5 septembre la levée de 90 millions de dollars. Les fonds vont service à développer un taxi-volant de cinq places
© Lilium Jet - DR

Survoler les embouteillages ne sera bientôt plus un rêve. La startup Lilium a annoncé, mardi 5 septembre, la levée de 90 millions de dollars (76 millions d’euros). Basée en Allemagne, l’entreprise développe un taxi volant électrique. Les fonds vont permettre de passer d’un prototype biplace à un appareil fonctionnel de cinq places.

L’année dernière la jeune pousse a déjà bouclé un tour de table à 11,4 millions de dollars (9,5 millions d’euros). La société est fondée en 2015 par quatre ingénieurs et doctorants de l’université technologique de de Munich (TUM). Elle ambitionne de déployer un réseau de taxis aériens.

Les aéronefs électriques et silencieux décolleront à la verticale. Leur rayon d’action sera de 300 Km à une vélocité de 300 Km/h. Selon le communiqué de presse un  trajet  de 19 km, entre Manhattan vers l’aéroport JFK de New York, prendrait à peine 5 minutes. A titre de comparaison, 55 minutes sont nécessaire pour le réaliser actuellement.
 

Des géants d'internet dans le tour de table

Les équipes ont fait décoller pour la première fois un prototype deux places en avril. La dernière levée de fond va permettre de développer un véhicule à cinq places. L’objectif est de réaliser un premier vol occupé à horizon 2019 et un déploiement du service d’ici 2030.

Parmi les investisseurs figurent le géant chinois des services mobiles Tencent, la banque LGT ainsi que deux fonds d’investissements. L’un, Atomico a été créé par un co-fondateur de Skype, l’autre, Obvious Ventures par un co-fondateur de Twitter.
 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

13/09/2017 - 23h36 -

Génial, encourageant pour l'avenir. Une sacrée bonne nouvelle pour notre planète. Après la consternation cette semaine des révélations sur les magouilles technologique de Peugeot une lueur d'espoir surgit. Oui mais voilà, rien de nouveau chez nos industriels. C'est encore l'industrie allemande qui va tirer les marrons du feu. Incompétence ou cupidité, je pense qu'à moyenne échange des grandes sociétés françaises vont disparaître. Peut-être Peugeot, faute d'investissements et développements dans les systèmes de transport propres. On continue de faire l'apologie dans les médias de ces technologies issue du 19 eme siècle. Belles voitures de toute marque, mais tas de ferraille polluants, préjudiciables à la planète et à ses habitants. Là manipulation des consommateurs continue en toute impunité. Je suggère une mesure radicale. Comme pour la cigarette qui fait encore des milliers de morts , je prône la disparition de la publicité de la voiture à moteur à explosion, dans les médias.
Répondre au commentaire

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus