Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les dix hérauts de la réindustrialisation Made in France

Anne Debray ,

Publié le

Made in France Désindustrialisation ? Délocalisation ? Il n’y a pas de fatalité. Comme le prouvent les leçons de dix industriels qui ont choisi le made in France.

Les dix hérauts de la réindustrialisation Made in France

Dotée d’une personnalité affirmée, d’une volonté inébranlable, d’une énorme puissance de travail, d’une créativité hors normes, je ne compte que sur moi-même. Qui suis-je ? Une entreprise qui (re-)produit en France. Eh oui, elles existent et elles sont nombreuses. Certaines sont remarquables et exemplaires comme les dix que nous avons choisi de vous présenter. Pour maintenir ou relocaliser une partie de leur production, elles ont évalué les avantages et les inconvénients de la marque France. Filt, la normande s’appuie sur un savoir-faire unique et ancestral, les cuisines Schmidt de Salm misent sur la personnalisation, d’autres préfèrent le fait maison, l’automatisation, la digitalisation ou le marketing. Toutes relèvent le même défi, l’industrialisation du sur-mesure. Bien sûr, le coût du travail (trop élevé) et la fiscalité (élevée et instable) sont des freins.

Bien sûr, les seuils sociaux représentent un poids pour leur développement. Bien sûr… Mais ce que nous enseignent ces hérauts d’une industrie française qui peine à ralentir son déclin, c’est qu’il n’y a pas de fatalité, que leur modèle est reproductible et que la délocalisation n’est pas forcément la panacée. Ils nous prouvent que pour réindustrialiser un territoire, il ne faut pas se perdre dans de grands desseins ou appeler à de grandes réformes fiscale ou sociale (qui seraient pourtant nécessaires). Non, le sujet de la relance de la production est finalement beaucoup plus simple et beaucoup plus complexe à la fois. Il se joue au niveau de chaque territoire où la mise en commun de compétences locales, la proximité, la capacité à innover sont des atouts majeurs.

Ces talents français, tout comme les lauréats de l’édition 2014 des Industriels de l’année – Valeo, Gorgé et Kap It –, nous disent qu’il n’est pas ridicule d’espérer. Et ça, c’est une bonne nouvelle.

Anne Debray

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus