Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le SonicStar, l'avion supersonique réservé à une élite

, , ,

Publié le

C'est l'un des projets d'avion du futur dévoilé au salon du Bourget. Dans le sillage du Concorde, SonicStar pourrait remettre d'actualité le voyage à grande vitesse. Mais pas avant 2021.

Le SonicStar, l'avion supersonique réservé à une élite © HyperMach

Depuis la fin du Concorde en 2003, les grands constructeurs ont recherché les économies de carburant plus que la vitesse. Ce nouveau projet d'avion supersonique, le SonicStar, pourra t'il réellement assurer la relève ?

La compagnie Hypermach, qui gère ce projet, annonce que le supersonique atteindra Mach 3,5. Une vitesse suffisante pour aller de New York à Sydney en cinq heures. Sur le plan de la consommation, le SonicStar fera mieux que le Concorde. Sa motorisation sera hybride, et donc plus écologique que les moteurs actuels.

Mais cette motorisation est aussi le point faible de SonicStar. Si le moteur a déjà été conçu, il n'existe pas encore. Hypermach est en discussion avec trois motoristes, pour trouver celui qui osera relever le défi. Il va falloir faire vite pour tenir les délais. Sur le papier, le premier prototype doit débuter ses vols d'essais en 2014.

Pour une clientèle de "super riches"

De manière générale, le projet est encore loin de son aboutissement. Les dirigeants d'Hypermach sont aussi engagés aujourd'hui dans une quête importante : des financements. Après un accord passé avec le gouvernement anglais, ils espèrent obtenir aussi le soutien de l'Etat français. Comme le fût en son temps le Concorde. D'ailleurs, comme le Concorde, l'avion devrait être construit en Europe.

Un élément fondamental différencie néanmoins le SonicStar du premier supersonique franco-britannique. Le futur aéronef ne sera pas un avion de ligne, mais un jet privé. Il pourra transporter 20 personnes au maximum.

Le Sonic Star a été conçu en effet pour une clientèle de "super-riches", selon l'expression de Judith Moreton, vice-présidente d'Hypermach. "Nous savons qu'il y aura une clientèle, il faut être les premiers à proposer ce type de service" précise t'elle. Le rêve industriel du Concorde est bien loin.

 

Découvrez les nouveautés du salon de l’aéronautique Bourget 2015

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus