Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le crowdfunding réalise désormais le gros de son activité sur le prêt

, ,

Publié le

Avec près de 300 millions d’euros financés par les particuliers en 2015, les sites de crowdfunding doublent la mise par rapport à 2014, selon l’association Financement participatif France (FPF). Le financement de l’immobilier semble de plus en plus prendre le pas sur le financement des entreprises…

Le crowdfunding réalise désormais le gros de son activité sur le prêt

Le crowdfunding continue sa forte progression. En 2015, les plates-formes ont collecté 296,8 millions d’euros selon les chiffres recueillis par l’association Financement Participatif France (FPF). Elles ont multiplié presque par deux leur volume de collecte par rapport à 2014 (152 millions d’euros). Le nombre de financeurs a également connu une forte progression. Ils sont 2,3 millions à avoir mis la main à la poche en 2015, soit 1 million de plus que l’année précédente.

"Le crowdfunding arrive dans une phase où les volumes deviennent significatifs, s’enthousiasme François Carbone, le co-fondateur et directeur général d’Anaxago, une plate-forme de crowdfunding en capital. La barre du milliard d’euros dans les deux ans est à notre portée."

Seul le don semble marquer le pas, avec "seulement" 30 % de progression. Il atteint 50,2 millions d’euros de collecte (38,2 millions d’euros en 2014). Le secteur semble peiner à attirer de gros projets. Le site MyMajorCompany vient d’ailleurs d’annoncer qu’il stoppait ses activités en don. D’autres plates-formes, comme KissKissBanBank se sont diversifiées vers le financement en prêt.

Le prêt en tête

Ce sont les sites de financement en prêt, ou crowdlending, qui cumulent les plus gros montants collectés. Les 27 sites recensés dans l’étude de FPF enregistrent 196,3 millions d’euros de prêts, plus du double de 2014 (88,4 millions d’euros). "Le prêt accueille des investisseurs institutionnels qui viennent valider le fait que les projets sont bons, explique François Carbone. Et le fait d’offrir un taux d’intérêt fait toute la différence !"

Le site Lendix, créé par les fondateurs du fonds d’investissement 123 Venture, a créé un fonds commun de titrisation souscrit par des investisseurs institutionnels. Celui-ci prête aux côtés des particuliers sur les projets de PME sélectionnés par la plate-forme, garantissant aux projets d’être financés intégralement.

"En 2016, l’intérêt des investisseurs institutionnels s’étendra au crowdfunding en capital, prédit François Carbone. Il y a déjà des discussions." Ce segment du financement participatif a également multiplié sa collecte par deux, atteignant 50,3 millions d’euros investis.

21 % des projets sont immobiliers

Un phénomène vient néanmoins bousculer le financement participatif. Depuis un peu plus d’un an, le secteur de l’immobilier est venu envahir les plates-formes, qui ont toutes lancé des produits dédiés. Au point de détrôner le financement des entreprises… Dans le crowdfunding en capital, les projets immobiliers représentent déjà 21 % de tous les projets financés (17 % pour la santé et la recherche, 14 % pour l’environnement et l’énergie, 14 % pour les services).

"On sent que les Français aiment la pierre", s’amuse François Carbone. Anaxago s’est lancée dans le financement de la construction immobilière depuis près de 18 mois. Et ces projets représentent déjà les deux tiers des financements apportés sur la plate-forme. Un raz de marée en 2015, qui pourrait devenir encore plus important en 2016.

Au risque de noyer le financement des entreprises ? Non, selon le co-fondateur d’Anaxago, qui finance depuis son origine des projets de start-up innovantes. "Sur notre plate-forme, 30 % des investisseurs dans les projets immobiliers ont ensuite décidé d’investir dans l’innovation, explique-t-il. Il existe beaucoup plus de passerelle dans ce sens-là que dans l’autre."

Arnaud Dumas

 

 

Réagir à cet article

 

 

Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus