Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

La biotech Carlina Technologies lève 400 000 euros en crowdfunding

Arnaud Dumas , ,

Publié le

Une cinquantaine d’internautes ont participé à la levée de fonds de Carlina Technologies sur le site Hoolders. La biotech, qui développe une technologie d’encapsulation de nanomédicaments, prévoit une autre levée de fonds de plusieurs millions d’euros dans les prochains mois.

La biotech Carlina Technologies lève 400 000 euros en crowdfunding

Ce sont les joies et les surprises du crowdfunding. Carlina Technologies visait 350 000 euros, les internautes lui ont offert 600 000 euros, la jeune société a coupé la poire en deux. Elle finalement opté pour une augmentation de capital de 400 000 euros sur la plate-forme de financement participatif Hoolders.

L’argument convaincant
Le marché potentiel ciblé par la technologie de Carlina est estimé à 129 milliards de dollars dans le monde, selon la jeune société. "Un marché immense, une innovation unique, une équipe forte et qualifiée", résume Harold Zime, de Hoolders.

"En seulement quatre semaines, nous avons atteint 600 000 euros d’intentions de participations", s’enthousiasme Harold Zimé, le fondateur de Hoolders. Une cinquantaine de particuliers ont participé à la levée de fonds, qui a été abondée à la fois par GO Capital, l’actionnaire historique de Carlina, et par la plate-forme Hoolders.

Deux premiers produits

La jeune biotech créée en 2010 développe une technologie baptisée Peptidots, permettant d’encapsuler des protéines thérapeutiques pour les délivrer de manière prolongée. Elle a été créée par Olivier Meyer, docteur en sciences pharmaceutiques, et Jean-Pierre Benoît, chercheur à l’Inserm.

Les premiers produits Peptidots concernent l’insuline, avec la promesse d’une piqûre par semaine pour les personnes atteintes de diabète au lieu d’une par jour, et l’hormone de croissance.

Cette levée de fonds doit permettre à Carlina d’étoffer son équipe. La société basée à Angers (Maine-et-Loire) prévoit de recruter deux techniciens de laboratoire pour renforcer sa R&D et un technico-commercial. Si le chiffre d’affaires réalisé via des partenariats avec des entreprises pharmaceutiques n’est pas encore communiqué, il devrait atteindre plusieurs dizaines de millions d’euros à terme. "Avec seulement cinq à dix salariés, réaliser un chiffre d’affaires de plusieurs dizaines de millions d’euros, c’est une promesse de montée en puissance exceptionnelle !", s’enthousiasme Harold Zimé.

Carlina Technologies doit poursuivre son tour de table dans le courant de l’année. Les dirigeants prévoient de lever plusieurs millions d’euros pour financer le développement des activités de recherche et amener ses premiers produits Peptidots jusqu’à la fin de l’étude clinique de phase I.

Arnaud Dumas

 

Carlina Technologies en chiffres
Chiffre d’affaires : NC
Effectif : 5 personnes
Montant de la levée de fonds : 400 000 euros
Investisseurs : particuliers, GO Capital, Hoolders
Secteur : biotechnologie, technologie médicale

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus