Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Hyperloop One ouvre sa première usine dans le Nevada pour construire le train du futur

Marine Protais ,

Publié le

Vidéo Hyperloop, le projet de transport ultra-rapide né dans la tête d'Elon Musk, a désormais son usine : MetalWorks, à North Las Vegas (Nevada). Une annonce qui intervient quelques semaines après les conflits judiciaires qui ont agité la start-up Hyperloop One.

Hyperloop One ouvre sa première usine dans le Nevada pour construire le train du futur © Hyperloop One

Le projet imaginé par Elon Musk d'un train reliant San Francisco à Los Angeles en 30 minutes devient encore un peu plus concret. Hyperloop One, l'une des deux start-up travaillant sur le projet, a ouvert sa première usine, baptisée "Hyperloop One MetalWorks", ce vendredi 29 juillet à North Las Vegas (Nevada).

Le bâtiment "fait la taille de deux terrains de football américain", précise Hyperloop One dans son communiqué, soit environ 1,4 hectare. Le site fabriquera les composants de "Devloop", le prototype fonctionnel et à taille réelle de capsules censées être propulsées par un champ magnétique à plus de 1000 km/h dans des tubes. Il y a deux mois, l'entreprise testait un premier prototype à une vitesse beaucoup moins impressionnante : 136 km/h. Le but était alors de montrer la capacité d'accélération du système de moteur.

Grâce à cette nouvelle infrastructure, la start-up espère  accélérer la construction de son système de transport ultra-rapide. L'entreprise a déjà gagné la confiance de plusieurs industriels comme Aecom, Deutsche Bahn Engineering et la SNCF qui ont investi dans le projet.

L'ouverture de son usine est aussi l'occasion de faire oublier le conflit judiciaire survenu ces dernières semaines entre l'ex-directeur technique d'Hyperloop One, Brogan Bambrogan, et trois dirigeants actuels. Brogan Bambrogan a porté plainte contre ses anciens supérieurs pour harcèlement moral, entre autres. Les dirigeants ont répliqué l'accusant d'avoir voulu saboté l'entreprise, raconte le magazine Wired.

L'usine d'Hyperloop One est fonctionnelle assure l'entreprise, mais il faudra attendre 2017 pour voir Devloop en sortir.

Marine Protais

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

02/08/2016 - 16h22 -

Vitte on en rêve
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus