Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'usine Agro

Étiquetage nutritionnel, l’industrie contre-attaque

, , , ,

Publié le

Étiquetage nutritionnel, l’industrie contre-attaque
Gaëlle Fleitour

Marisol Touraine a tranché. Dès le mois prochain, un arrêté proposera un logo sur les produits alimentaires. Le but : aider les Français à manger moins gras, moins sucré et moins salé. Suivant un code de cinq couleurs et cinq lettres (de A à E), la vignette passera « du vert à l’orange foncé en fonction de la qualité du produit, type plats cuisinés ou sodas », a expliqué la ministre de la Santé. Après trois ans de bataille, le dispositif Nutri-score, proposé par Serge Hercberg, à la tête du Programme national nutrition santé, et préconisé par le Haut Conseil de la santé publique, a été retenu. Un étiquetage qui restera facultatif, car la réglementation européenne interdit de le rendre obligatoire. Pas de quoi rassurer l’industrie agroalimentaire, opposée à la visibilité de ces informations pour les consommateurs, craignant pour « l’image de la gastronomie française ». L’automne dernier, une expérimentation a été menée dans 60 magasins avec quatre systèmes d’étiquetage nutritionnel différents, dont un proposé par l’industrie et un par la grande distribution. Problème, l’Agence de sécurité sanitaire (Anses) a estimé qu’ils n’avaient pas démontré leur « pertinence nutritionnelle dans une perspective de santé publique ». Une autre étude comparative a convaincu Marisol Touraine, inquiète du « comportement des consommateurs qui achètent les produits les moins chers ». La balle est désormais dans le camp de l’industrie. « L’application du dispositif relèvera de la décision de chaque entreprise », confie Jean-Philippe Girard, le président de l’Association nationale des industries alimentaires (Ania). Six géants du secteur ont déjà décidé de mettre en place leur propre système en Europe… pour s’opposer à « la prolifération de systèmes nationaux ».

Réagir à cet article

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus