Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Et si la solution pour recycler les sacs en plastique résidait dans une larve ?

Léna Corot , , ,

Publié le

Federica Bertocchini, du Centre espagnol de la recherche nationale (CSIC), a découvert par hasard que les Fausses teignes de la cire biodégradait le polyéthylène. Cette matière, qui met de nombreuses années à se dégrader, est utilisée pour fabriquer les sacs en plastique et les emballages alimentaires.

Et si la solution pour recycler les sacs en plastique résidait dans une larve ?
Un morceau de plastique biodégradé par 10 larves en 30 minutes.
© César Hernández/CSIC/DR

La Fausse teigne de la cire (Galleria mellonella) mange du miel et de la cire, mais aussi des sacs en plastique. Plus précisément, cette larve dévore le polyéthylène, matière utilisée pour confectionner lesdits sacs mais aussi les emballages alimentaires, et autre objets du quotidien. Grâce à cette découverte, on entrevoit la possibilité de trouver une manière simple et rapide de biodégrader le polyéthylène.

Alors que cette matière met plus de 100 ans à se dégrader, environ 80 millions de tonnes de polyéthylène sont produits tous les ans. Actuellement, seuls des produits chimiques corrosifs permettent d'éliminer cette matière à travers un processus durant plusieurs mois.

La particularité de ces larves découverte par hasard

Apicultrice à ses heures perdues, Federica Bertocchini fait cette découverte par hasard. Alors que des Fausses teignes de la cire se régalent du reste de miel et de cire présents sur les cadres de sa ruche, elle les met dans un sac en plastique le temps de tout nettoyer. Quelle n'est pas sa surprise lorsqu'elle les retrouve partout dans la pièce et le sac en plastique parsemé de trous. Une réponse s'impose : les larves ont fait elles-mêmes ces trous pour s'échapper du sac fermé.

De là commence son travaille de recherche avec le Centre espagnol de la recherche nationale (CSIC). Rapidement, Paolo Bombello et Chris Howe de l'Université de Cambridge la rejoignent.

Seule solution naturelle pour recycler le polyéthylène

C'est la première fois qu'une équipe de chercheurs trouve une solution naturelle pour recycler le polyéthylène. Et cette solution est plutôt efficace. "Cent Fausses teignes de la cire peuvent biodégrader 92 mm de polyéthylène en 12 heures ce qui est très rapide", affirme Federica Bertocchini.

La composition de la cire d'abeille serait similaire à celle du polyéthylène. Cette similarité expliquerait que la larve ait développé un mécanisme lui permettant de dégrader ce type de plastique, expliquent les chercheurs. Si la larve dévore le polyéthylène, lorsqu'elle devient une chrysalide, le simple contact entre le cocon et le polyéthylène suffit pour que le plastique se biodégrade.

"On ne connait toujours pas les détails de comment ce mécanisme de biodégradation se passe, mais il est possible qu'une enzyme soit à l'origine de ce processus", détaille Federica Bertocchini. La prochaine étape est de détecter, isoler et produire cette enzyme in vitro à une échelle industrielle. Une telle production permettrait de biodégrader bon nombre de produits en polyéthylène.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

01/05/2017 - 02h51 -

C'est navrant d'évoquer cette solution ! La seule vraie solution à nos déchets est le recyclage matière. Nous devons apprendre à recycler nos déchets encore mieux, c'est la seule manière qui permet de préserver nos ressources, quelques soient les gisements car notre vision ne doit pas être à notre échelle, mais sur plusieurs siècles. Et quand le recyclage matière n'est pas possible, tous les PE et plastiques en général (hors PVC) font de très bons combustibles et peuvent permettre de réduire notre consommation d'énergies fossiles. On préfère évoquer des solutions plus fun avec ces pauvres larves condamnées à bouffer nos déchets plastiques. Elles mangeaient quoi avant qu'on balance nos déchets n'importe comment? Si le recyclage est as been, alors je suis fier d'être un ringard du recyclage. Mieux consommez et très bien triez.
Répondre au commentaire

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

 

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus