Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Edito] Il existe un gène de l'innovateur

Christine Kerdellant

Publié le

Vidéo

[Edito] Il existe un gène de l'innovateur © DR

« Il y a deux sortes de chefs d’entreprise : ceux qui croient que le génie est héréditaire… et ceux qui n’ont pas d’enfants. » Yvon Gattaz, le père de Pierre Gattaz, l’actuel président du Medef, qui fut lui-même président, au début des années?1980, du CNPF, adorait répéter cet aphorisme digne de Marcel Achard. Il est vrai qu’à l’époque, son fils ne voulait pas travailler pour lui. Il était directeur général de Fontaine Électronique, une filiale de Dynaction. Las ! En 1992, Pierre a succédé à Yvon chez Radiall. Avec la même réussite. L’honneur est sauf.

1 La « vista » ne se transmet pas avec les rênes

Steve Blank, professeur à Stanford, montre dans un article de la « Harvard Business Review » (« Why visionary CEOs never have visionary successors ») que les innovateurs choisissent généralement pour successeurs des gestionnaires. C’est le cas de Bill Gates, le créateur de Microsoft, et de Steve Jobs, le fondateur d’Apple, qui ont confié les rênes à Steve Ballmer et à Tim Cook. Bilan ? Entre?2000 et?2014, Ballmer a multiplié par trois les ventes et par deux le bénéfice en recentrant le groupe sur son cœur de métier, Windows et Office. Mais sans tirer parti des révolutions en cours, donc sans préparer l’avenir : moteur de recherche, smartphone, système d’exploitation pour mobile, numérisation du divertissement et cloud. Beaucoup craignent que Tim Cook n’emprunte le même chemin. Lui aussi a boosté l’activité d’Apple, mais sans rien lancer de révolutionnaire.

2 Le talent de l’innovateur peut se diffuser

« Le gène de l’innovateur se diffuse, dans l’entreprise, par le biais du personnel autant que des processus », explique Clayton Christensen (« Le Gène de l’innovateur, cinq compétences qui font la différence »). Les entreprises innovantes s’efforcent ainsi de recruter des collaborateurs « curieux et intelligents », qui veulent changer le monde. Google a mis au point de nombreux tests pour les identifier, comme cette question : « Cet espace a volontairement été laissé en blanc, ­comblez-le avec quelque chose qui améliore le vide. » Reste que le pilote de l’innovation doit déléguer le calcul de la route au copilote. Ce fut la philosophie de Pierre Omidyar, l’inventeur d’eBay, qui se savait faible sur le plan de la concrétisation.

3 « L’innovation est ce qui distingue un leader d’un suiveur »

La phrase est de Steve Jobs, qui l’a montré mieux que personne lors de ses deux règnes chez Apple. De 1980 à 1985, lorsqu’il était aux commandes, la croissance générée par l’innovation était de 37 %. De 1985 à 1990, donc sans lui, elle tomba à - 31 % en moyenne : Apple avait cessé d’innover. À son retour, l’entreprise mit plusieurs années à retrouver son niveau, mais, entre?2005 et?2009, la « prime » de croissance bondit à 52 %. L’innovation est ce qui prépare et assure l’avenir. C’est pourquoi Google passe son temps à mettre de nouveaux produits sur le marché, quitte à subir de multiples revers.

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus