Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

600 millions d'euros investis dans les cleantechs en 2015

, ,

Publié le

Plus de 600 millions d’euros ont été investis dans les technologies vertes françaises en 2015, selon le baromètre de l’Afic, EY et GreenUnivers. Le secteur de l’énergie et celui des transports intéressent particulièrement les fonds de capital investissement.


En septembre 2015, Blablacar levait 200 millions

Est-ce l’effet de la COP21 ? Les fonds de capital-investissement ont été particulièrement actifs dans le secteur des cleantechs en 2015. Selon le baromètre de l’Association française des investisseurs pour la croissance (Afic), EY et le site GreenUnivers, ils ont placé 604,2 millions d’euros dans les technologies propres d'entreprises françaises. Un niveau jamais atteint.

Les investissements ont augmenté de 29% par rapport à 2014, année déjà en forte progression comparé aux années précédentes. Le nombre d’opérations menées enregistre en revanche une légère régression, avec 79 augmentations de capital contre 86 en 2014. Les tickets d’investissement ont donc été plus élevés en moyenne.

Pas d’impact du prix du pétrole

Bonne nouvelle pour la planète, la baisse continue du prix du pétrole n’a pas empêché les investisseurs de s’intéresser aux énergies propres. Le secteur de l’efficacité énergétique a enregistré une forte croissance de ses investissements, passés de 21 millions d’euros en 2014 à 134 millions d’euros en 2015. L’investissement dans les énergies renouvelables recule un peu mais reste à un niveau élevé : 120 millions d’euros en 2015, contre 158 millions d’euros en 2014. En tout, le secteur de l’énergie représente 42 % des levées de fonds réalisées.

Une opération record explique en grande partie le niveau élevé des sommes investies en 2015. Blablacar a annoncé en septembre 2015 avoir procédé à sa quatrième levée de fonds, pour un montant de 200 millions de dollars (177 millions d’euros) auprès de fonds de capital-risque français et américains.

Le spécialiste du covoiturage avait cependant déjà représenté une grosse partie des montants levés l’année précédente, puisqu’il avait collecté 100 millions de dollars en juillet 2014. Reste à savoir si une autre très grosse opération se produira en 2016 pour soutenir les investissements dans les cleantechs...

Arnaud Dumas

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

02/03/2016 - 16h08 - Chou

Blablacar n'a rien d'une cleantech, c'est un site Internet. Si on retire Blablacar du panel (et ses 89m€ levés en 2014 et 177m€ levés en 2015)le montant investit n'a augmenté que de 13%. Attention aux mauvaises analyses! (Pour 2015 montant investi hors Blablacar : 604-177=427m€ ; pour 2014 montant investi hors Blablacar : 604/(1,29)- 89m€=379m€;donc progression : 13% (427/379-1)).
Répondre au commentaire
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle
Votre avis ?

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus