Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Yazaki inaugure sa troisième usine marocaine à Meknès

, , , ,

Publié le

L'équipementier japonais Yazaki vient d'inaugurer le 15 mars à Meknès à 230 km à l'est de Casablanca une troisième usine au Maroc après celles de Tanger et Kenitra. Un investissement de 18,5 millions d'euros qui va créer 2700 emplois directs.

Yazaki inaugure sa troisième usine marocaine à Meknès
Yazaki a créé environ 10000 emplois en terre chérifienne. Le groupe japonais compte déjà deux usines au Maroc. Une première à Tanger, sur la zone franche TFZ lancée en 2000. La seconde a vu le jour en 2011 à Kénitra à 50 km au nord de Rabat.
© Pierre-Olivier Rouaud - L'Usine Nouvelle

Et de trois. Après Tanger et Kenitra, Yazaki récidive en inaugurant ce mardi 15 mars à Meknès une troisième usine de câblage automobile.

Un événement annoncé au cours d’une cérémonie organisée par le management du groupe en présence de Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie.

Un investissement de 200 millions de dirhams soit environ 18,5 millions d'euros (1000 dirhams = 92 euros) annoncé il y a deux ans à L'Usine Nouvelle en 2014 par Redouane Kharibach, directeur général de Yazaki Maroc.

L'usine qui s'étale sur 56 000 mètres carrés dont 30 000 construits est dénommée Yazaki Morocco Meknes (YMM). Le site occupe 1700 personnes et devrait générer d'ici à la fin de l'année un millier d'emplois directs supplémentaires.

Pour rappel, Yazaki a créé environ 10000 emplois en terre chérifienne. Le groupe japonais compte déjà deux usines au Maroc. Une première à Tanger, sur la zone franche TFZ lancée en 2000. La seconde a vu le jour en 2011 à Kénitra à 50 km au nord de Rabat.

Comme les deux premières usines, celle de Meknès travaille pour des constructeurs automobiles européens.

Pour rappel, le Maroc accueille une bonne part des géants mondiaux de l’assemblage des câblages électriques automobiles. Sont ainsi notamment présents les américains Delphi et Lear, l’allemand Leoni ou l'autre japonais Sumitomo, premier employeur étranger du pays avec plus de 15 000 salariés.

Quant à la localisation de Meknes, elle est amenée, ambitionnent les autorités, à devenir un quatrème pôle automobile du pays complémentaire de ceux de Tanger et Casablanca, deux villes où est implanté Renault dans la première et Kenitra où va s'installer PSA.

N.D.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus