Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Yacktman pour l'entrée de Peltz au conseil d'administration de P&G

Publié le

Infos Reuters (Reuters) - Le fonds d'investissement Yacktman Asset Management a apporté jeudi son soutien à l'entrée de Nelson Peltz, cofondateur de Trian Fund Management, au conseil d'administration de Procter & Gamble et il a critiqué le géant américain des produits de grande consommation pour avoir engagé un combat "coûteux" contre l'investisseur activiste.

Yacktman pour l'entrée de Peltz au conseil d'administration de P&G
Le fonds d'investissement Yacktman Asset Management a apporté son soutien à l'entrée de Nelson Peltz (photo), cofondateur de Trian Fund Management, au conseil d'administration de Procter & Gamble et il a critiqué le géant américain des produits de grande consommation pour avoir engagé un combat "coûteux" contre l'investisseur activiste. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Blake
© Mike Blake

Nelson Peltz, dont le fonds est le cinquième actionnaire de P&G, bataille pour tenter d'obtenir un siège au conseil d'administration du groupe propriétaire des couches Pampers et de la lessive Ariel.

Yacktman Asset Management dit posséder pour 1,3 milliard de dollars (1,1 milliard d'euros) d'actions P&G et justifie son soutien à Nelson Peltz par l'expérience de ce dernier dans le secteur des produits de consommation et par le montant de sa participation.

Début septembre, P&G a rejeté les propositions de Trian Partners pour soutenir son cours de Bourse, estimant qu'elles entraîneraient une hausse des coûts, une baisse des profits et une nouvelle restructuration susceptible d'aboutir à son éclatement.

"Une seule voix au conseil ne peut pas compromettre une stratégie fructueuse", écrit Yacktman dans un courrier adressé au conseil d'administration de Procter & Gamble.

Personne chez P&G ni chez Trian n'était disponible dans l'immédiat pour commenter cette annonce.

Les actionnaires se prononceront par un vote le 10 octobre sur l'entrée éventuelle du financier au conseil d'administration.

Le titre P&G perdait 0,24% à 93,33 dollars à 14h50 GMT à la Bourse de New York, où l'indice Dow Jones était stable au même moment (0,04%).

(Gayathree Ganesan et Sruthi Ramakrishnan; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus