Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Whirlpool cède sa marque Scholtès à Admea et entame son recentrage

Aurélie M'Bida , ,

Publié le

Admea vient de conclure un accord avec le géant américain Whirlpool pour l'acquisition de la marque d'électroménager Scholtès, pour un montant non dévoilé.

Whirlpool cède sa marque Scholtès à Admea et entame son recentrage
Whirlpool cède sa marque Scholtès à Admea et entame son recentrage
© Whirlpool Corporation

La marque Scholtès va rejoindre Thomson, Radiola ou encore Schneider, entre les mains du fabricant et sous-traitant français Admea. Le groupe spécialiste de l'électrodomestique vient en effet d'annoncer ce jeudi 11 mai le rachat de Scholtès auprès de Whirlpool Corporation. Admea, qui détient déjà la marque Schneider, acquise en 2015, et exploite sous licence Radiola (TV, audio, électroménager) et Thomson (petit électroménager et téléphonie), entend ainsi poursuivre sa montée en gamme.

En termes de stratégie, la société basée à Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) souhaite conserver le positionnement premium de la marque nouvellement acquise et développer une nouvelle gamme de produit dans ce sens. Celle-ci sera commercialisée en France et à l'étranger. "L'acquisition de Scholtes marque un tournant important pour notre société. Elle nous confère la légitimité nécessaire pour nous introduire dans le haut de gamme. C’est aussi une ouverture sur un nouveau marché : le réseau des cuisinistes. Nous ne limiterons pas la distribution de la marque Scholtes au seul marché Français, mais nous viserons aussi l’Europe et l’Asie", a confirmé son PDG, Philippe Samuel, cité dans le communiqué.

Whirpool confirme sa volonté de s'alléger

Au mois de janvier, l'américain Whirlpool a annoncé la fermeture en France de la dernière usine de production d'électroménager, celle d'Amiens. Une activité qui se présente en doublon avec celle de l'italien Indesit, acquise par Whirlpool en 2014. Le projet devant être effectif en juin 2018 a connu depuis de nombreux rebondissements. Mobilisations syndicales, prises de positions politiques (président de Région, ministre de l'Industrie), ou encore dernièrement, le sujet Whirlpool Amiens a animé les débats d'entre-deux tours de la présidentielle. La grève des salariés a pris fin la semaine dernière après un accord avec la direction pour le reclassement du personnel. Si l'objectif poursuivi par le géant américain est de réaliser des économies en délocalisant notamment cette activité en Pologne, il confirme également la rationalisation de son portefeuille. En cédant Scholtès, le numéro 1 mondial de l'électroménager confirme son recentrage sur ses activités les plus fortes et génératrices de cash.

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus