Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Watson précise le dosage

Publié le

Watson précise le dosage
Les pompes Série 530 proposent quatre options d’entraînement.
© D.R.

Divers types de pompes sont utilisés dans les process industriels. Que ce soit en liquide ou en gaz, elles peuvent atteindre des débits très importants et doivent souvent s’adapter à des produits corrosifs ou visqueux. Mais certaines applications visent plutôt de petits débits et une grande précision, notamment pour les opérations de dosage. On utilise alors la technique péristaltique. Le liquide circule dans un tuyau flexible à l’intérieur du corps de la pompe. Le principe du pompage est basé sur la compression et la décompression alternative du tuyau, ce qui a pour effet l’aspiration et le refoulement du fluide. L’amorçage est automatique, les débits très précis et la technique particulièrement hygiénique, puisque les liquides n’entrent jamais en contact avec des pièces mobiles. Le britannique Watson-Marlow, spécialiste des technologies de transferts de fluides, a lancé une nouvelle pompe péristaltique pour les applications de dosage et de transfert telles que le traitement de surface, l’impression et la pharmacie.

Insensible à l’encrassement

La Série 530 est conçue pour fonctionner 24 h sur 24 et 7 jours sur 7 sans interruption. Ces appareils ne comportent pas de joint, vanne ou clapet, et sont donc insensibles à la corrosion et à l’encrassement. Le tube est la seule pièce de rechange à stocker. Autorisant soit un fonctionnement manuel simple, soit une marche totalement automatisée (avec possibilité de relier jusqu’à 16 pompes), ces appareils s’intègrent de façon flexible grâce à leurs quatre options d’entraînement et leurs neuf modèles de têtes de pompes. Ils procurent des débits de 0,004 ml à 3,5 litres par minute jusqu’à 7 bars, simplifiant ainsi l’évolution des procédés. C’est la tête de pompe qui détermine à la fois le débit et la pression afin de répondre aux besoins spécifiques.

Ces modèles offrent de nouveaux niveaux de sécurité et de contrôle aux procédés biopharmaceutiques (protection par code sur trois niveaux, pour minimiser le risque d’erreur), y compris dans l’alimentation des milieux de fermentation et dans la filtration. Par leur fonctionnement en douceur, avec un débit à faible pulsation et un très faible cisaillement, ils sont adaptés à ce secteur. Avec l’affichage couleur du panneau de commandes et des menus intuitifs, les opérateurs peuvent vérifier rapidement les paramètres de contrôle. La connectivité Profibus des pompes 530 permet une communication en temps réel dans les deux sens et favorise les capacités de diagnostic et la vitesse de réaction.

Installé en Cornouailles, Watson-Marlow est une filiale du groupe anglais Spirax Sarco-Engineering qui emploie 5 000 salariés et réalise un chiffre d’affaires de près de 670 millions de livres. 

Principaux concurrents

  • Albin Pump (France)
  • Flowrox (Finlande)
  • Gardner Denver (Allemagne)
  • ProMinent (Allemagne)
  • Ragazzini (Italie)

Caractéristiques

  • Débit 0,004 ml à 3,5 l/min
  • Diamètre de tube 0,5 à 8?mm
  • Vitesse 0,1 à 220 tr / min (par incrément de 0,1 tr)
  • Couple de serrage 2,2 Nm en service continu
  • Tubes en silicone, thermoplastique ou élastomère fluoré
  • Coffrets IP31 (NEMA 2) et IP66 (NEMA 4X)
  • Tension : 115 V / 230 V — 50 / 60 Hz

Réagir à cet article

Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus