Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Vinci Energies s'offre un ingénieriste en Allemagne

, ,

Publié le

La branche énergie du groupe de BTP a finalisé le rachat de EVT, une filiale allemande d'ingénierie électrique du groupe suisse Alpiq.

Vinci Energies s'offre un ingénieriste en Allemagne © D.R. - Vinci Energies

Vinci affiche l'une des plus fortes hausses du CAC 40 ce vendredi matin 27 avril 2012. Elle est due à une hausse de son chiffre d'affaires supérieure aux attentes, mais également avec l'annonce de l'acquisition de Technique d'alimentation en énergie (EVT) au groupe Alpiq Anlagentechnik, basé à Lausanne, pour un montant de 240 millions d'euros.

EVT est un ensemble intégré spécialisé dans les services d'ingénierie, études, construction et maintenance pour des opérateurs de réseaux de transport ou de distribution d'électricité, des opérateurs d'infrastructures de télécommunications et des groupes industriels. EVT (Energieversorgungstechnik) est implanté en Allemagne et, depuis une quinzaine d'années, en Europe centrale au travers de filiales locales. Il compte environ 3 000 salariés et a réalisé un chiffre d'affaires de 512 millions d'euros en 2011.

Cette opération, (sur la base d'une valeur de fonds propres de 195 millions et d'un passif estimé de 45 millions d'euros), est soumise à l'aval des autorités de la concurrence et devrait être finalisée au troisième trimestre 2012. Elle va renforcer Vinci Énergies en Allemagne, son second marché, avec un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'euros en 2011, précise le groupe dans un communiqué.

Acteur majeur en Europe des services liés à l'énergie et aux technologies de l'information, c'est l'un des cinq pôles de Vinci. Présent dans une quarantaine de pays, le groupe emploie 60 000 salariés et affiche un chiffre d'affaires de 8,7 milliards d'euros.

Rappelons, au lendemain de la date anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, que Vinci Constructions Grand Projet, en allié à Bouygues pour la réalisation d'une enceinte de confinement du réacteur accidenté. Cette arche métallique doit contenir les émissions radioactives et protéger le sarcophage de béton contre les intempéries.

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

 

 

 

Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle
Votre avis ?

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus