Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] Mission réussie pour le Falcon 9 de SpaceX

Cédric Soares , ,

Publié le , mis à jour le 16/03/2017 À 07H40

SpaceX a mis sur orbite le 16 mars sa cargaison, le satellite brésilien Echostar XXIII de 5,5 tonnes. Un vol sans retour pour le lanceur Falcon 9, ce chargement record nécessitera la consommation intégrale du carburant de la fusée.

[Vidéo] Mission réussie pour le Falcon 9 de SpaceX
Falcon 9, effectuera son dernier vol sans récupération de son premier étage, jeudi 16 mars, pour mettre sur orbite le satellite brésilien Echostar XXIII
© SpaceX

Il y a moins d’une semaine, SpaceX a annoncé, mercredi 8 mars, réutiliser, pour la première fois son lanceur Falcon 9 lors de la mise en orbite des satellites de la société luxembourgeoise SES SA prévue à la fin du mois. Alors que les équipes travaillent d’arrache pied pour y parvenir depuis 2011, le PDG a annoncé lui-même, sur son compte twitter, que la fusée utilisée pour le prochain lancement du satellite Echostar XXIII, initialement prévu le mardi 14 mars, fera un aller-simple vers les étoiles.

Le personnage, aussi fantasque soit-il dans son projet de transformer les sous-sols de Los Angeles en gruyère, n’est pas schizophrène pour autant. L’objet de la livraison, un satellite de télévision brésilien de 5,5 tonnes est un sacré morceau même pour Falcon 9. Les spécifications du lanceur ont beau annoncer une charge utile maximum pour mise en orbite géostationnaire de 8,3 tonnes, la garantie de réutilisabilité du premier étage de la fusée ne semble pas aller jusque-là. Ce seuil, à partir duquel, un lanceur passera à la postérité, après mise à feu, n’est d’ailleurs pas connu.

Falcon 9, brulera exceptionnellement tout son carburant pour Echostar XIII

Le retour de Falcon 9, pour l’occasion, n’est clairement pas attendu. Le premier étage de la fusé ne disposera ni d’ailettes, ni de pieds, nécessaire à son retour sur le plancher des vaches.

Dans son tweet, Elon Musk, sous-entend que le cas restera une exception. Les prochaines missions seront pris en charge par un lanceur Falcon Heavy, supportant jusqu’à 22,2 tonnes de charge utiles pour une mise en orbite géostationnaire, ou une version mise à jour de la Falcon 9.

Le lancement du satellite Echostar XXIII, prévu mardi 14 mars 6h34 (heure de Paris), depuis Cap Canaveral en Floride, a été retardé, pour cause de vents violents à jeudi 16 mars à 6h35 (heure de Paris). Le Falcon 9 a décollé ave succès et a mis son chargement en orbite.

 

 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

15/03/2017 - 05h29 -

vous avez commis une erreur sur votre titre en fonds rouge c'est XXIII et pas XIII
Répondre au commentaire

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus