Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] Les 5 infos à savoir avant de postuler chez Airbus

Olivier James , , , ,

Publié le

Et pourquoi ne pas postuler chez Airbus ? La rédaction de L’Usine Nouvelle a rencontré Thierry Baril, le DRH du groupe. Retrouvez les cinq informations à retenir avant de déposer votre candidature.

[Vidéo] Les 5 infos à savoir avant de postuler chez Airbus © Airbus

A l’occasion du salon aéronautique du Bourget, la rédaction de L’Usine Nouvelle s’est entretenue avec Thierry Baril, le DRH du groupe Airbus, jeudi 22 juin. Si les métiers classiques du développement et de la production d’avions restent majoritaires, la transformation du secteur aéronautique conduit le groupe à élargir les profils dont il a besoin. Résumé des cinq points forts à retenir de l’interview.

1 Les recrutements prévus en 2017

En 2017, Airbus prévoit de recruter 3 000 personnes. Le groupe emploie aujourd’hui plus de 130 000 salariés dans le monde, dont 48 000 en France. Il couvre la totalité des compétences dans le domaine civil, spatial et militaire. Les ingénieurs, 20 000 au total, représente une grande partie des effectifs.

2 Les jeunes sont les bienvenus

Airbus accueille chaque année environ 5000 jeunes, en stages ou par alternance. Si l’avionneur cherche avant tout des passionnés en aéronautique, il mise beaucoup sur la formation initiale, mais aussi sur la formation continue au sein de ses équipes.

3 Les nouveaux profils recherchés

Si les métiers classiques du groupe, du développement à la production d’avions, restent majoritaires – ingénieurs, compagnons, techniciens…  – de nouveaux besoins émergent. Le numérique pousse à diversifier les recrutements. En 2017, Airbus va  par exemple recruter 200 spécialistes de la cybersécurité. Mais les besoins concernent plus largement les spécialistes de l’analyse de la donnée et de la simulation numérique.

4 Le déploiement de nouveaux outils

Cobots, robots, impression 3D, lunettes de réalité augmentée… Les métiers chez Airbus sont en voie de digitalisation. Mais Thierry Baril l’assure : pas de remplacement de l’humain en perspective, mais du soutien et de l’amélioration du confort au quotidien.

5 Le CV n’est pas encore complètement kitsch

Il y a deux ans, le DRH d’Airbus avait fait le buzz. Répondant aux questions de L’Usine Nouvelle, il lâchait : « le CV, c’est kitsch ! ». Derrière le bon mot, le constat que les voies pour se faire remarquer auprès du groupe se multiplient. Si les CV sont toujours les bienvenus, Airbus prépare pour 2018 une plateforme numérique pour favoriser les mises en relation avec l’extérieur.

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus