Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] Le F-35A pour la première fois au Red Flag, l'exercice militaire de Las Vegas

Pierre Monnier ,

Publié le

Vidéo Du 10 au 28 juillet, la base aérienne américaine de Nellis, près de Las Vegas, organise l'exercice Red Flag. Plus de 80 avions militaires sont présents sur le site pour s'entraîner au combat aérien. Le F-35 fait office d'invité d'honneur puisque la version US Air Force de l'appareil est présente pour la première fois, aux côtés de la version Marines (F-35B).

[Vidéo] Le F-35A pour la première fois au Red Flag, l'exercice militaire de Las Vegas
Pour la première fois, le F-35A, version Us AIr Force du chasseur de Lockheed Martin participe à l'exercice militaire Red Flag.
© Lockheed Martin

La base aérienne américaine de Nellis, près de Las Vegas aux Etats-Unis, a prévenu les habitants alentours que l'activité aérienne risquait de s'intensifier du 10 au 28 juillet. Et pour cause, plus de 80 avions sont au rendez-vous de l'exercice militaire Red Flag 17-3. La troisième édition 2017 fera date puisque le F-35A, utilisé par l'armée de l'air américaine, y participe pour la première fois. Ce sont donc deux variantes du chasseur de Lockheed Martin voleront côte à côte : celle de l'US Air Force, et celle du corps de Marine, le F-35B, célèbre pour son atterrissage verticale.

"Pour Red Flag, nous apportons nos combattants avec leurs capacités et équipements, explique le lieutenant-colonel Mark Sadler, commandant du 414e escadron d'entraînement au combat de l'US Air Force, dans un communiqué du département de la Défense américain. Nous faisons front commun et nous battons comme une équipe. De cette manière, nous apprenons les uns des autres." Cet exercice a pour but de développer les compétences au combat aérien, au combat air-sol, mais aussi à la guerre électronique. Les avions décollent deux fois par jour pour des missions pouvant durer jusqu'à cinq heures. Certaines de ces missions se déroulent de nuit, afin d'aguerrir les pilotes au combat nocturne.

Au total, 2 500 combattants participeront au Red Flag 17-3. Ils bénéficieront d'une surface de près de 39 000 km² dans les airs et de 77 000 km² au sol dans le désert du Nevada pour réaliser leurs missions d'entrainements. Le travail en commun des sept F-35A de l'US Air Force et des exemplaires de la Marine, F-35B constitue "une réelle opportunité" pour le lieutenant-colonel Mark Sadler. "Plus nous pourrons réaliser d'entraînement en commun, comme Red Flag, plus nous serons en mesure d'utiliser plus efficacement les tactiques, techniques et procédures des uns ou des autres pour faire face à n'importe quel problème", assure-t-il.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

01/08/2017 - 13h12 -

Pour à peine plus cher que le rafale 4G les américains proposent le F-35 5G infiniment supérieur. Dassault a de gros soucis à se faire.
Répondre au commentaire
Nom profil

04/09/2017 - 21h57 -

Il est bien trop cher pour c'est capacités. Le prix à payer pour cet avion de "5eme génération (juste furtivité passive en configuration lisse) ,est une dépendance au USA qui choisirons quand et où vous pourrez utiliser cet avion. Car plusieurs exercices on montré qu'il est un très mauvais avion de combat aérien rapprocher. À contrario, le Rafale est bien omnirôle, exemple, pas besoin de F22 pour son auto protection lors d'un mission de bombardement, il le fait très bien tout seul. Du coup, je ne vois pas en quoi ce truc hors de prix ( le coup du programme à exploser) est infiniment supérieur au Rafale.
Répondre au commentaire

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus