Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[Vidéo] Le Citroën C4 Picasso autonome de PSA franchit un péage d'autoroute sans les mains

Pierre Monnier , , , ,

Publié le

Vidéo PSA a collaboré avec Vinci Autoroutes afin d'atteindre une nouvelle étape dans l'automatisation de ses véhicules. Le Citroën C4 Picasso du constructeur français a pu franchir un péage d'autoroute sans aucune intervention de son conducteur, mercredi 12 juillet. L'infrastructure et la voiture ont communiqué entre eux afin de définir le trajet le plus sûr.

[Vidéo] Le Citroën C4 Picasso autonome de PSA franchit un péage d'autoroute sans les mains
Le péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines (Yvelines) est le plus grand d'Europe.
© Laurent Grandguillot - REA

Les conducteurs de véhicules autonomes pourront bientôt garder les mains dans leurs poches à l'approche des péages autoroutiers. PSA et Vinci Autoroutes ont collaboré ensemble au développement d'un système de communication entre les infrastructures de péages et les véhicules autonomes. Mercredi 12 juillet, le Citroën C4 Picasso autonome du constructeur français a ainsi pu franchir le péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines (Yvelines), le plus grand d'Europe, sans aucune intervention humaine.

Tout l'enjeu de cette expérimentation était de réussir à guider le véhicule en l'absence de bande blanche au sol à l'approche de l'infrastructure. Mais grâce à une antenne UBR (Unité de bord de route) positionnée 300 mètres avant la barrière de péage, un système de guidage du véhicule est déployé. Il indique à la voiture une trajectoire pré-enregistrée jusqu'à la voie de péage, sélectionnée en temps réel en fonction des disponibilités. Une fois inséré dans sa voie, d'une largeur de 3 mètres, le véhicule décélère pour permettre l'autorisation de passage, via un boîtier de télépéage.

 

Etape décisive

Péage payé et barrière passée, le système de guidage continu sa transmission d'information afin d'accompagner le véhicule jusqu'au retour des lignes blanches au sol. Là, le système de conduite autonome du véhicule peut reprendre le contrôle. Il s'agit est une étape clé dans le déploiement des véhicules autonome de niveau 4, c'est-à-dire sans supervision du conducteur en toutes circonstances. "Cette expérimentation illustre le potentiel apporté par la communication en temps réel entre le véhicule et l'infrastructure routière", déclare Carla Gohin, directrice de l'innovation du Groupe PSA, dans un communiqué. De son côté, le président de Vinci Autoroutes, Pierre Coppey indique, dans ce même  communiqué : "Pour que les véhicules de demain soient réellement autonomes, il faut qu'ils soient connectés à des infrastructures intelligentes, que nous sommes en train d'inventer."

 

Regardez le Citroën C4 Picasso autonome passer le péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines sans intervention humaine :

 

 

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus