Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] En 24 heures, le lanceur New Glenn de Blue Origin se dote d’un moteur et d’un premier contrat

Cédric Soares , ,

Publié le , mis à jour le 07/03/2017 À 20H30

Vu sur le web Jeff Bezos, PDG de Blue Origin (et Amazon), a dévoilé sur son compte Twitter, lundi 6 mars, les premières photos du prototype de moteur BE-4 qui équipera le lanceur New Glenn de la compagnie. Eutelsat a d’ores et déjà signé un contrat pour l’utiliser lors de ses prochains lancements. United Launch Alliance (ULA / coentreprise entre Lockeed et Boeing) a également retenu le moteur BE-4 pour son nouvelle fusée Vulcan.

[Vidéo] En 24 heures, le lanceur New Glenn de Blue Origin se dote d’un moteur et d’un premier contrat
Jeff Bezos, PDG de Blue Origin, devant le lanceur New Shepard
© Blue Origin

Le lanceur New Glenn de Blue Origin se rapproche du pas de tir. Les ingénieurs du constructeur aérospatial ont terminé l’assemblage du premier prototype du moteur de la fusée, nommé BE-4. C’est via son compte twitter que Jeff Bezos, PDG de la compagnie, également dirigeant fondateur d’Amazon, en a fait l’annonce lundi 6 mars. La fusée devrait décoller pour la première fois en 2020. Son moteur équipera également le futur lanceur Vulcan d’United Launch Alliance (ULA / coentreprise entre Lockheed Martin et Boeing). Un premier contrat est déjà annoncé avec Eutelsat.

 

Un agenda chargé pour le moteur BE-4    

Les équipes de Blue Origin ont lancé le programme New Glenn en septembre 2016. Le lanceur, à l’image de son prédécesseur New Shepard, est équipé d’un premier étage réutilisable. Les ingénieurs ont conçu deux versions. Un premier modèle de deux étage aura la charge de lancer et mettre en orbite basse des charges. Un second modèle dispose d’un étage supplémentaire pour procéder à des mises en orbites géostationnaires.

Les deux versions mesurent 7 mètres de diamètre et permettront d’acheminer jusqu’à 1750 tonnes. La hauteur est comprise entre 82,3m et 95,4m. Huit moteurs BE-4 propulseront la fusée: sept pour le premier étage et un pour le second. Le troisième étage sera équipé d’un moteur BE-3 déjà présent sur le New Shepard. Le nom du lanceur fait référence à John Glenn premier astronaute américain ayant effectué un vol orbital.

Le BE-4 a également été retenu pour le lanceur Vulcan d’United Launch Alliance (ULA / coentreprise entre Lockheed Martin et Boeing). Le moteur devra être finalisé pour son premier lancement prévu en 2019.

Blue Origin la conquête de l’espace

Blue Origin a été fondée en 2000 afin de développer des solutions de fret, de transport d’astronautes et de touristes vers l’espace. La première mise à feu du lanceur New Shepard a eu lieu en en avril 2015. Si le premier étage n’a pu être récupéré lors de l’inauguration de la fusée, les quatre vols suivants, dont le dernier en octobre 2016, ont été réalisé avec le même module. En mars 2017, Jeff Bezos a sollicité l’aide de Nasa dans la conception d’un module de livraison lunaire . L’objectif est fixé à 2020 pour un premier alunissage.

A peine 24h après son précédent message sur twitter, le PDG de Blue Origin vient d’annoncer la signature du premier contrat pour le lanceur New Glenn avec Eutelsat.

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus