Un robot qui rampe comme un ver

Par  - Publié le

  Une équipe américano-coréenne a créé un robot autonome qui se déplace comme un ver de terre. Il est souple, et poursuit sa route même si on lui marche dessus !

Souple, mobile et autonome : le ver de terre n’est sans doute pas le stade le plus évolué des êtres vivants, mais il a au moins ces qualités.  Pour obtenir les mêmes performances d’un robot, il aura fallu une coopération entre le MIT, l’université d’Harvard et l’université nationale de Séoul.  L’équipe américano-coréenne a observé le comportement d’un ver, qui se déplace par une alternance de contractions et élongations des muscles placés le long de son corps.  Les chercheurs ont copié la nature en créant des muscles artificiels, à base d’un alliage à mémoire de forme en nickel-titane.

Leur robot-ver est constitué d’un tube en fibres de polymères, un maillage qui peut se contracter ou s’allonger. Un fil de nickel-titane est enroulé autour du tube. Une petite batterie et un circuit d’alimentation sont embarqués dans le tube. Quand un segment de fil est alimenté en courant électrique, il chauffe et se contracte, puis revient à sa forme initiale en refroidissant.

Les chercheurs ont développé des algorithmes pour contrôler l’alimentation des fils afin de produire le mouvement. Des fils d’alliage sont aussi placés le long du corps du robot- imitant les muscles longitudinaux du ver de terre- et permettent de diriger le robot vers la droite ou la gauche.

L’équipe a malmené son robot souple  (coup de marteau, piétinement, chute…) : il survit et poursuit sa route… Parmi les applications envisagées : une future génération d’endoscopes.

Imprimer

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher
Recevez nos newsletters

Identifiez-vous