Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Un premier téléphérique pour l’Ile-de-France

Virginie Montmartin ,

Publié le

Un téléphérique reliant Créteil à Villeneuve Saint-Georges est à l’étude. Parcourant  4,5 kilomètres, il serait plus rapide et plus économique que le bus. 

Un premier téléphérique pour l’Ile-de-France
Le téléphérique parcourra 4,5 kilomètres.

Le téléphérique est à la mode. Après celui de Brest lancé en novembre dernier et celui de Toulouse prévu pour 2020, voici le téléphérique d’île-de-France Câble A-Téléval, garanti sans embouteillage. Imaginé depuis 2008, il devrait partir du terminus de la ligne de métro 8, Créteil-Pointe du lac, et aller jusqu’à la station Bois Matar, à Villeneuve Saint-Georges. Les 4,5 kilomètres seront reliés en 17 minutes et 30 secondes. Ce projet, porté par les communes traversées et le Syndicat des transports d’île-de-France (Stif), coûterait 120 millions d'euros.

Un téléphérique périphérique

Ce téléphérique permettra de desservir plus de 20 000 habitants et un bassin de 6 000 emplois. Les cabines pourront accueillir jusqu’à 10 personnes et seront accessibles aux personnes en fauteuil roulant grâce à leurs sièges relevables. Le but étant de prolonger les lignes de transports en commun, une cabine passera toutes les 22 secondes en gare en heure de pointe, soit 1 600 personnes transportées par heure et par direction. Sans oublier des horaires d’ouverture qui collent aux horaires du métro.


 Epiceum / STIF

88% d’avis favorables

Cette solution est envisagée en raison du territoire : traversé par une ligne ferroviaire à grande vitesse et deux nationales, situé sur un plateau pour Limeil-Brévannes, Valenton et Villeneuve-Saint-Georges, en contrebas vers Créteil… des caractéristiques qui ne facilitent pas le passage de bus. Plus rapide et plus économique que le transport collectif sur route, ce projet de téléphérique a reçu un bon accueil. Une concertation dans les communes concernées, menée du 26 septembre au 28 octobre 2016, a révélé 88 % d’avis favorables, avec 758 avis rendus.

Ce projet n’est pas le seul en région parisienne : un autre prévoit de relier Boulogne-Billancourt à Vélizy, à Paris, un autre encore, la gare d’Austerlitz à la gare de Lyon… On n’a pas fini de s’envoyer en l’air.  

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus