Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'usine Agro

Un nouveau site logistique de 5,2 millions d’euros pour la maison de vin Albert Bichot

, , , ,

Publié le

Le négociant et viticulteur de Beaune dope ainsi à 5 millions de bouteilles sa capacité globale de stockage.

Un nouveau site logistique de 5,2 millions d’euros pour la maison de vin Albert Bichot © Didier Hugue

Albert Bichot, négociant-éleveur, propriétaire d’un domaine de 103 hectares en Bourgogne et Beaujolais, et dirigeant de l’entreprise qui porte son nom, conduit un programme de 11 millions d’euros d’investissement. La moitié de cette enveloppe, soit 5,2 millions porte sur la réalisation d’un nouveau site logistique à Beaune (Côte-d’Or), inauguré ce 21 juillet.

"Tous nos chaix de production sont éloignés les uns des autres, aussi nous fallait-il compléter notre centralité logistique sur Beaune avec une plate-forme d’une capacité de 1,5 million de bouteilles qui permettra de gérer au global 5 millions d’unités", explique Albéric Bichot.
La plate-forme de 4500 mètres carrés bénéficie d’une température régulée. En termes de gestion des flux d’expédition, elle améliorera pour le marché français de trois jours la livraison des commandes aux cavistes et restaurants.

Pour l’export, l’entreprise viticole, qui réalise 51 millions d’euros de chiffre d’affaires, mise sur une parfaite traçabilité et une meilleure sécurité des chargements, avec caméras de contrôle, afin d’obtenir le certificat d’opérateur économique agréé par les douanes.

Une vinification plus élaborée

Le reste des investissements concerne les domaines du Pavillon à Pommard (Côte-d’Or), spécialisé dans les vins de la Côte de Beaune, ainsi que ceux domaine d’Adélie à Mercurey (Saône-et-Loire) Les 800 000 euros qui leur sont destinés servira à remplacer les cuves en bois par 19 petites cuves tronconiques de capacité variable. "Nous voulons vinifier à la parcelle en appellations village et premier cru", justifie le dirigeant.

A Chablis (Yonne), Albert Bichot s’est aussi offert pour plusieurs millions d’euros la maison Pascal Bouchard et sa cuverie de 10 000 hectolitres. Le négociant finalise par ailleurs, toujours à Chablis, 1,4 million d’euros pour rénover l’unité de vinification de son domaine de Long-Depaquit, avec 23 nouvelles cuves et 6 pressoirs, dont la moitié de ces derniers adaptée à la vendange entière.

"Là encore, nous voulons vinifier à la parcelle, mais également assurer une meilleure régulation thermique et réaliser des élevages sur lie plus long", précise Albéric Bichot.

Didier Hugue

Réagir à cet article

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus