Un an après l’incendie, Bois du Dauphiné monte en puissance

Publié le

Investissement

Nouveau départ pour la scierie industrielle Bois du Dauphiné. Installée au Cheylas (Isère), l’entreprise avait été mise à rude épreuve en octobre 2009, frappée par un incendie dévastateur : l’ensemble de l’outil de production et un quart des stocks de bois étaient partis en fumée.
Coût du sinistre : 15 millions d’euros.

A présent, l’industriel entame une nouvelle phase. Un investissement de 18 millions d’euros a permis la reconstruction de la scierie et le renouvellement du parc de machines (une ligne de sciage, deux raboteuses, des séchoirs sous vide, une brosseuse…). Conséquence : l’objectif de production journalier a été revu à la hausse, passant de 300 mètres cubes de bois avant l’incendie de l’installation, à 400 mètres cubes à l'horizon 2011. La protection contre les risques de feu a par ailleurs été renforcée avec la mise en place d’un procédé de sprinklage (système d’arrosage automatique).

Après avoir participé à la réfection du site, les 47 salariés de Bois Dauphiné ont repris du service au sein de la scierie depuis septembre.
L’année suivant l’incendie avait été ponctuée de mesures de chômage technique, précédant un reclassement temporaire en Maurienne, où les salariés occupaient deux jours par semaine le site de production d’un des clients de Bois du Dauphiné.

En contrepoint, la reprise d’activité de Bois du Dauphiné redonne du grain à moudre à Alpes Energie Bois, société sœur de la scierie dont elle valorise les déchets. Implanté dans la même commune, le fabricant de granulés pour le chauffage au poêle va porter sa production annuelle de 25 000 à 45 000 tonnes d’ici 2012. Un objectif qui s’inscrit dans le développement global de cette entreprise, dont l’investissement de 21 millions d’euros s’est soldé par la mise en service, en juillet dernier, d’une installation de production d’électricité à partir de biomasse.


Marie Herbet

Bois du Dauphiné en chiffres :
Chiffre d’affaires 2008 : 15 millions d’euros
Capital social : 1 427 120 euros
Origine des résineux : 100 % Rhône-Alpes (80 % épicéas, 20 % douglas)


L’édition 2010-2011 de « L’ATLAS DES USINES » va être bientôt disponible. Ce hors-série annuel de « L’Usine Nouvelle » propose le classement de 3 801 sites de production de plus de 75 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.

Imprimer

La fiche BOIS DU DAUPHINE à LE CHEYLAS avec Industrie Explorer

lieu

TOUT SAVOIR SUR...
Ses investissements, ses actualités, ses dirigeants, sa production...

Voir la fiche

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher

Identifiez-vous