Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'usine Agro

[Œufs contaminés] “BASF n’a jamais vendu de Fipronil à l’entreprise mise en cause”, explique Jean-Marc Petat de BASF Agro

Cédric Soares , , , ,

Publié le

Entretien Jean-Marc Petat est directeur développement durable, relations publiques et affaires publiques France-Monaco de BASF Agro. Le chimiste allemand annonce restreindre l’usage du Fipronil qu’il produit. Le pesticide est au centre du scandale alimentaire des œufs contaminés.

[Œufs contaminés] “BASF n’a jamais vendu de Fipronil à l’entreprise mise en cause”, explique Jean-Marc Petat de BASF Agro
Jean-Marc Petat directeur développement durable, relations publiques et affaires publiques France de chez BASF Agro
© BASF

L'Usine Nouvelle - BASF ne va pas renouveler la demande d’homologation du Fipronil dans l'Union européenne pour son usage sur les cultures. Pour quelle raison ?

Jean-Marc Petat - Si l’information est remontée pendant la crise des œufs contaminés, la décision a été prise il y a de nombreuses années. Deux facteurs d’ordre économique l’ont motivée. Tout d'abord, en Europe le fipronil n’est plus utilisé en culture que dans de rares exploitations, en Belgique et aux Pays-Bas. De plus, l'Union européenne a durci les mesures de protections des pollinisateurs. Le règlement (CE) n°1107/2009 concernant la mise sur le marché de produits phytopharmaceutiques entraîne des coûts importants d’études. Le renouvellement de l’homologation européenne, qui prendra fin le 30 septembre 2017, aurait nécessité un dépôt de dossier il y a deux ans. En dehors de l’Union européenne, BASF continue de vendre du Fipronil pour les cultures, notamment pour celles de cannes à sucre.

Est-il possible que du Fipronil produit par BASF soit en cause dans l’affaire des œufs contaminés ?

Le Fipronil est dans le domaine public depuis 2008. BASF n’est plus le seul fabricant. D’autres entreprises produisent du Fipronil notamment en Chine et en Inde. BASF n’a jamais vendu de Fipronil à l’entreprise mise en cause. Notre entreprise n’a également jamais vendu de Fipronil en Roumanie. Nous vendons à des intermédiaires respectables. Nous sommes très sereins. Les éléments de l’investigation menée par la justice montrent que BASF n’est pas impliqué.

L’affaire des œufs contaminés a-t-elle un impact sur l’activité de BASF ?

Le monde agricole sait déjà que le Fipronil produit par BASF est très peu utilisé en Europe.  Tout l'écosystème est au courant depuis longtemps que l’entreprise ne va pas renouveler son homologation européenne. L’activité n’est pas touchée par l’affaire. BASF condamne cette fraude qui donne une mauvaise image de la filière.

 

Réagir à cet article

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus