Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

TVO dépose un recours contre la restructuration d'Areva devant l'UE

, , , ,

Publié le , mis à jour le 13/09/2017 À 11H02

Infos Reuters Le groupe finlandais d'électricité Teollisuuden Voima (TVO) a annoncé mercredi 13 septembre avoir déposé un recours auprès de l'Union européenne portant sur les aides publiques françaises versées à Areva.

TVO dépose un recours contre la restructuration d'Areva devant l'UE
Le groupe finlandais d'électricité Teollisuuden Voima (TVO) a déposé un recours auprès de l'Union européenne portant sur les aides publiques françaises versées à Areva. /Photo prise le 17 août 2017/REUTERS/Lefteris Karagiannopoulos
© Reuters Staff

Le groupe finlandais d'électricité TVO a déposé un recours contre la décision de la Commission européenne autorisant la restructuration d'Areva et le versement d'aides publiques de la part de l'Etats français. En janvier 2017, la Commission européenne a donné son feu vert sous conditions à cette restructuration qui inclu une aide gouvernementale de 4,5 milliards d'euros qui a déjà été versée.

TVO justifie son recours par le fait qu'il estime que le projet de restructuration et de recapitalisation d'Areva ne lui fournit pas suffisamment de garanties quant à la disponibilité des ressources nécessaires au projet OL3.

"TVO considère également que ce projet ne garantit pas qu'Areva sera capable d'assumer les responsabilités actuelles et futures au cours des dernières phases d'achèvement du chantier et jusqu'à la fin de la période de garantie", dit le groupe finlandais dans un communiqué. "TVO ne s'oppose pas en principe à l'intervention de l’État français en faveur du groupe Areva, mais à condition que les besoins de TVO pour l'EPR OL3 soient pleinement pris en considération, ce qui n'est pas le cas actuellement", précise encore l'électricien finlandais.

Surcoûts et retardS importants pour l'EPR OL3

Un différend oppose depuis des années TVO et le groupe français sur des retards et des dépassements de budget du chantier du réacteur nucléaire EPR Olkiluoto 3 (OL3), situé dans le sud-ouest de la Finlande. Régulièrement les deux groupes s'imputent mutuellement ces retards et surcoûts liés à la construction de ce réacteur nucléaire de troisième génération

Alors que la mise en service du réacteur EPR était initialement prévue pour 2009, elle est désormais programmée pour 2018 alors même que le chantier a commencé en 2005. Le coût total du projet OL3, estimé au départ à 3,2 milliards d'euros, devrait avoisiner au final 8,5 milliards selon une estimation d'Areva remontant à 2012.

Léna Corot (avec Reuters)

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus