Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Triangle, l’incendie qui a changé l’Amérique

Publié le , mis à jour le 06/05/2013 À 11H07

Le 25 mars 1911, quelques minutes avant l’heure de la fermeture, un incendie a ravagé les locaux de la fabrique de chemisiers Triangle à New York, dans le Lower East Side. Les prémices de ce qui sera la plus importante catastrophe industrielle de la ville et l'acte de naissance du New Deal.

Triangle, l’incendie qui a changé l’Amérique © Women history

Dix huit minutes après le départ de l'incendie, 146 morts sont dénombrés, dont 129 jeunes femmes immigrées juives ou italiennes. Plus de 50 avaient sauté par les fenêtres pour échapper au feu qui avait provoqué la mort des autres.

L’industrie du vêtement des Etats-Unis était alors massivement concentrée à New York, où elle employait 80 000 ouvrières et ouvriers, dans des conditions analogues à celles des pires sweatshops asiatiques d’aujourd’hui. Tirant avantage de l’afflux de migrants d’Europe de l’Est et du Sud, les ateliers s’étaient multipliés dans le Lower East Side et l’East Village. L’atelier Triangle Shirtwaist occupait les trois étages les plus élevés d’un nouvel immeuble de 10 étages, l’Ash Building – devenu  le Brown Building, près de Washington Square, et appartenant aujourd’hui à la New York University.

non coupables

La catastrophe avait été amplifiée par une législation de sécurité largement insuffisante : les échelles de pompiers n’atteignaient que le sixième étage ; leurs lances à incendie ne portaient pas assez haut faute d’un débit adéquat ; l’empilement de matériaux inflammables avait alimenté l’incendie ; l’escalier de secours extérieur n’avait pas résisté à la chaleur ; il n’y avait pas d’alarme audible. Quant aux portes, une seule pouvait être ouverte, l’autre étant fermée pour prévenir les larcins.

Un procès contre les deux propriétaires de l’usine, Max Blanck et Isaac Harris, les déclara non coupables. Ils furent cependant condamnés à verser 75 dollars aux parents de certaines victimes. L’assurance versa aux propriétaires 60 000 dollars de plus que les pertes déclarées. En 1913, Blank fut condamné pour avoir à nouveau bloqué la porte de son atelier à une amende de 20 dollars.

Fille ainée d’un tailleur, Rose Schneiderman était née dans la Pologne russe en 1884 et avait immigré six ans plus tard. Nouvellement embauchée, elle fut scandalisée de découvrir que des travailleurs avec plus de dix ans d’ancienneté ne gagnait pas plus que son salaire de 2,75 dollars par semaine. A 20 ans, elle adhéra à la National Women’s Trade Union League, une organisation qui se battait pour l’amélioration des conditions de travail. Elle joua un rôle important dans l’organisation de la grève des travailleurs de l’habillement en 1909, à laquelle participèrent de nombreuses travailleuses du Triangle.

une commission d'investigation

Lors du mémorial en l’honneur des victimes de l’incendie, au Metropolitan Opera, le 2 avril, elle déclara : "Je serais un traitre pour ces pauvres corps calcinés si je venais ici avec simplement des paroles de réconfort. Trop de sang a été versé. De ma propre expérience, je sais qu’il revient aux travailleurs de se sauver eux-mêmes. Et la seule voie est la création d’un mouvement ouvrier fort. Ce que la femme qui travaille revendique, c’est le droit de vivre, pas seulement d’exister. La femme qui travaille doit avoir du pain, mais elle doit aussi avoir des roses." 

Cette catastrophe bouleversa la population de New York et ils étaient 400 000 dans les rues pour rendre hommage, sous une pluie battante, aux victimes de l’incendie. Le syndicat de l’habillement, l’ILGWU, allait considérablement se renforcer. Frances Perkins, la future secrétaire au Travail entre 1933 et 1945, avait été témoin de l’incendie. Avec le sénateur démocrate Rober Wagner et le membre du parlement Alfred Smith, elle allait mettre sur pied une commission d’investigation sur les conditions de sécurité dans l’industrie, mais aussi sur le travail des enfants, le salaire minimum et les conditions d’hygiène.

"L’incendie du Triangle a été la torche qui a illuminé l’ensemble de la réalité de l’industrie", allait déclarer Frances Perkins, qui affirmait que le 25 mars 1911 avait été la naissance du New Deal. En quelques années la ville et l’Etat de New York allaient adopter 63 nouvelles lois sociales, les plus avancées du pays. Ces lois servirent ensuite de modèle pour le New Deal, après la victoire des Démocrates qui s’étaient appuyé sur les syndicats pour battre les Républicains, auparavant plus proches du mouvement ouvrier.

Pour en savoir plus :

Un livre “Triangle: The Fire That Changed America” par David Von Drehle
Site sur le Triangle
 

Réagir à cet article

Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus