Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Trelleborg supprime 450 postes à Carquefou

, , , ,

Publié le

Social

L'équipementier suédois Trelleborg annonce la suppression de 311 emplois et le non renouvellement de 140 postes d'intérimaires sur son site industriel de Carquefou, près de Nantes (Loire-Atlantique). Ce plan est programmé entre janvier 2009 et mars 2010. Le complexe industriel spécialisé dans les pièces en polymères pour l'automobile compte 1 030 salariés en CDI et 350 intérimaires. Trelleborg entend ainsi cesser les productions les moins rentables de ce site : les tuyaux et l'activité mélanges de caoutchouc.

La première, fortement demandeuse de main d'œuvre, sera délocalisée en Turquie et en Pologne. La seconde sera transférée vers des sites de Clermont-Ferrand, Reims et en République tchèque. « Nous étions le dernier producteur de tuyaux en France », note François Guérin, directeur de la division transferts de fluides. L'activité extrusion-soufflage sera également revue à la baisse. Le groupe doit en effet faire face au désengagement de Renault, son principal client pour cette production.

Globalement, la marque au losange représente près de 60 % de l'activité du site qui fut sa filiale jusqu'en 1994. Demeureront à Carquefou des activités d'injection plastique, de pièces antivibratoires de type supports moteurs et articulation de trains (Modyn), la production de soufflets pour transmission (Prodyn) ainsi que des centres techniques associés. Une petite équipe de R&D sur les antivibratoires rejoindra l'Allemagne. Seules ces activités fortement mécanisées peuvent toujours être rentables en France, estime la direction. « L'activité industrielle sera maintenue et nous allons continuer à investir », affirme François Guérin. « Depuis la reprise du site par Trelleborg, en 2000, 45 millions d'euros ont été investis ici. » Dans sa nouvelle configuration, le site réalisera près de 110 millions d'euros de chiffre d'affaires contre 155 millions d'euros à présent.
De notre correspondant en Pays de la Loire, Emmanuel Guimard

Retrouvez le classement 2007-2008 des 3 600 premiers sites de production implantés en France dans notre hors-série annuel « L'Atlas des Usines » de L'Usine Nouvelle, actuellement en vente à notre librairie. Pour le commander en ligne, cliquez ici.

Les entreprises qui font l'actu

 

 

Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus