Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Total dévoile les trois projets sélectionnés pour son futur siège social

Aurélie M'Bida , ,

Publié le

Pour le déménagement de son siège, Total voit les choses en grand. Entre la plus haute tour de France, des tours jumelles munies d'un pont suspendu, ou encore un campus en bois écoresponsable, le cœur de l'industriel balance. C'est pourquoi une consultation des salariés vient d'être lancée jusqu'à début juin. La décision sera définitivement prise dès cet été.

Total dévoile les trois projets sélectionnés pour son futur siège social
Le siège actuel de Total à La Défense
© RomainPa - FlickR - C.C.

Total change d'adresse. Et pour un poids lourd comme lui, l'opération s'annonce d'ampleur. Pour l'heure basé à La Défense (Hauts-de-Seine), le siège du géant pétrolier n'est plus adapté - d'autant que les quelque 6 500 salariés qui y travaillent sont localisés principalement à deux adresses différentes du quartier d'affaires (les tours Coupole et Michelet). L'idée serait de les regrouper et d'en profiter pour passer "un grand coup de neuf". Contexte économique oblige ( la crise pétrolière est passée par là), le projet de déménagement baptisé "One Total, Our Place", et voté par le Comex en 2015, n'est devenu d'actualité que cette année.

Trois projets immobiliers ont été sélectionnés par Total. La direction du groupe a décidé de lancer une consultation des salariés concernés avant de se prononcer. "L’enquête auprès des salariés a commencé le 17 mai et durera jusqu'au 7 juin. C’est pourquoi, dans l’intervalle, nous préférons laisser la primeur de l’information aux salariés concernés", explique un porte-parole du groupe. Toutefois dans un document interne que L'Usine Nouvelle s'est procuré, les motivations du géant industriel sont largement détaillées. "En 2014, le groupe a réalisé des études de réaménagement des tours Coupole et Michelet. Le constat est clair. Ces tours ont vieilli. Elles auront aussi de plus en plus de mal à s’adapter aux normes HQE", expose le document, "les transformer serait coûteux et perturberait pendant deux à trois ans le quotidien des équipes. La nécessité de déménager s’est donc imposée".

Les deux défis principaux à relever par les promoteurs immobiliers sélectionnés : la localisation et la facilité d'accès, ainsi que la durée du trajet domicile-futur lieu de travail. C'est pourquoi les projets présentés par Unibail-Rodamco et Groupama Immobilier sont deux tours situées à La Défense-même et celui de campus en bois de Woodeum à deux stations de RER près de Nanterre Université. Points forts et faiblesses des trois projets:

Le projet Sisters d'Unibail

Le projet de tours jumelles développé par Unibail-Rodamco a été conçu par l'architecte Christian de Portzamparc. Il consiste en deux tours reliées par un "deck",  sorte de pont suspendu à 100 m de hauteur et reliant les deux bâtiments. Situé sur la commune de Puteaux, "le projet a déjà obtenu le permis de construire mais nécessite des adaptations spécifiquement pour Total", indique Bruno Donjon de Saint-Martin, le directeur du projet chez Unibail-Rodamco. La construction est prévue pour s'achever mi-2022. Les travaux de libération/préparation du site (qui sont les mêmes quel que soit le projet) sont d'ailleurs déjà en cours.

Ses +

La localisation : le site se trouve à proximité immédiate des transports (entre 30 et 300 m), et l'accès aux bâtiments est facilité puisqu'il se trouve au niveau de la dalle de La Défense, dans le cœur de vie du quartier d'affaires.

La qualité de la prestation : Unibail-Rodamco est expérimenté en termes de tours à La Défense. Son précédent grand projet la tour Majunga (Eiffage, Deloitte…) a fait montre d'innovations parmi les tours du quartier. Etages en duplex reliés par un escalier, terrasses végétalisées accessibles depuis les espaces de bureau, systèmes d'ouverture des fenêtres… le projet présenté à Total se propose de casser les idées reçues sur les tours de bureaux.

Ses -

La taille du bâtiment : d'une superficie totale de 108 000 m2, avec une emprise au sol de 4 000 m2, le projet proposé par Unibail risque de ne pas être assez grand pour accueillir l'ensemble des salariés du siège de Total. La Tour Sister Ouest possède en effet 52 étages pour une hauteur 219 m et des plateaux moyens de 1 500 m2, la Tour Sister Est dispose de 31 étages pour une hauteur de 128 m et des plateaux moyens de 720 m2. Or, à l'heure actuelle, le siège de Total est composé de la Tour Coupole (190 m, 48 étages pour…103 000 m2) et la Tour Michelet (117 m, 34 étages et 77 750 m2).

Le projet The Link de Groupama Immobilier

Spécialement conçu pour Total, The Link se présente comme la plus haute tour de l'Hexagone, avec 244 mètres de hauteur. La tour déploie 120 000 m2 sur 6 500 m2 d'emprise au sol. "Visible de tous les points culminants de la capitale, elle sera pendant trois ans l’ouvrage en construction le plus visible de la Défense, et incarnera la transformation de ce quartier", souligne Groupama Immobilier.

Ses +

La localisation: Comme le projet Sisters, The Link se situe en plein cœur du quartier d'affaires. Le projet répond au premier critère requis par Total.

Son volume : 10 000 salariés au total pourront travailler dans cette tour, en configuration la plus dense, selon les spécifications techniques du promoteur. Au global, sur les deux bâtiments reliés par des "links" (32 passerelles avec terrasses-jardins), 3 000 m2 de plateaux à chaque étage en moyenne seront disponibles.

Ses -

Son coût : Le projet Link étant hors normes actuelles, on peut présager un coût élevé pour ce gratte-ciel. Pour comparaison, la Tour First qui est aujourd'hui la plus haute du quartier de La Défense (231 m de haut) a été rachetée en 2016 pour 800 millions d'euros.

Le projet Arboretum de Woodeum

Le projet vise l’aménagement d’une friche industrielle en un campus de bureaux de 125 000 m2 au sein d’un grand parc de 9 hectares en bord de Seine, à Nanterre. Conçus par les architectes Laisné-Roussel et François Leclercq, ces bureaux seront réalisés en bois massif, avec la technologie innovante bas carbone développée par Woodeum. Les travaux de ce complexe exceptionnel devraient débuter en 2018.

Ses +

Son originalité: Le projet casse totalement les codes des "buildings" en proposant un projet 100% horizontal sur le site des anciennes papeteries (Papeterie de la Seine). "Nous conserverons une des cheminée de l'ancien site pour une double raison : un symbole et un signal. C'est en effet le symbole de l'ancienne destination du lieu, et un signal visible de loin en raison de sa grande hauteur", précise Arielle Polaillon, la responsable du projet.

Son coût: Sans dévoiler le prix auquel le projet a été proposé à Total, le promoteur estime que son projet présente l'avantage d'être deux fois moins cher que les deux autres projets. Et ceci pour deux raisons, la commune sur laquelle le campus sera bâti (le foncier y est moins cher qu'à La Défense), et les coûts des matériaux de construction.

 

Ses -

Sa localisation : Même si le projet reste largement accessible, à seulement deux stations de RER de l'actuel siège social, il se coupe de l'accès direct à la ligne de métro. Un inconvénient que le promoteur a déjà anticipé. Il travaille d'ailleurs avec la RATP et le STIF à la mise en place d'une navette autonome entre le métro et le campus.

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

  • TOTAL à COURBEVOIE (92400)

Les entreprises qui font l'actu

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus