ThyssenKrupp se séparera de 35000 salariés d'ici fin 2012

Par  - Publié le
Acierie industrie
© Reuters

Le conglomérat allemand a précisé, lors d'une conférence de presse du vendredi 13 mai , l'échéance de la restructuration annoncée. En parallèle, les résultats du groupe sont meilleurs que prévus.

ThyssenKrupp l'a confirmé : le sidérurgiste allemand veut se séparer d'un quart de son chiffre d'affaires et de 35 000 salariés. Et le principal concurrent d'ArcelorMittal précise vouloir boucler la série de mesures d'ici à la fin 2012.

Déjà la semaine dernière, le groupe avait annoncé qu'il voulait céder la division acier inoxydable Stainless Steel. Une filiale qui pèse près de 6 milliards d'euros de chiffre d'affaires et emploie 11 000 personnes. Dans l'automobile, plusieurs filiales seront aussi externalisées. "Nous espérons que d'ici la fin du prochain exercice, ces thèmes seront bouclés", a indiqué le patron Heinrich Hiesinger en conférence de presse, à Berlin, en Allemagne.

A la fin de l'exercice comptable de cette année, décalé pour ThyssenKrupp, la hausse a été plus forte qu'attendue. Le conglomérat a fait état d'un bénéfice d'exploitation ajusté de 497 millions d'euros. Mais Heinrich Hiesinger avertit néanmoins que la flambée des prix des matières premières pourraient annoncer un second semestre plus calme.

Imprimer

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher
Recevez nos newsletters

Identifiez-vous