Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Sur requête de Boeing, Washington ouvre une enquête anti-dumping sur les CSeries de Bombardier

, , , ,

Publié le , mis à jour le 19/05/2017 À 07H06

Infos Reuters Le département du Commerce des Etats-Unis a annoncé jeudi 18 mai qu'il avait ouvert une enquête anti-dumping sur des déclarations de Boeing suivant lesquelles son homologue canadien Bombardier vendrait à perte ses CSeries sur le marché américain et bénéficierait de subventions illicites de l'Etat canadien.

Sur requête de Boeing, Washington ouvre une enquête anti-dumping sur les CSeries de Bombardier
Suite aux allégations de Boeing, le département du Commerce des Etats-Unis a annoncé l'ouverture d'une enquête devant déterminer si Bombardier a vendu à perte ses CSeries 100 (photo) et CSeries 300.
© Bombardier

Suite aux déclarations de Boeing, le département du Commerce des Etats-Unis a annoncé jeudi 18 mai l'ouverture d'une enquête anti-dumping visant les avions canadiens de Bombardier. Les investigations devront déterminer si Bombardier vend à perte ses CSeries aux Etats-Unis et si l'avionneur a reçu des aides illicites de l'Etat canadien.

"Le marché américain est le plus ouvert du monde, mais nous devons prendre des mesures si nos règles ont été brisées", déclare le secrétaire au Commerce Wilbur Ross dans un communiqué. "Tout en nous assurant que la cause sera traitée à partir d' un examen approfondi et intègre des faits, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour apporter notre appui aux entreprises et aux travailleurs américains", poursuit-il.

Le département du Commerce a fait savoir que si l'enquête concluait que les CSeries ont été soit vendus à vil prix sur le marché américain soit injustement subventionnés, il imposerait des droits égaux à la valeur des avantages perçus.

Fin avril, une première plainte de Boeing

La Commission américaine du commerce international (USITC) a déjà ouvert une enquête, fin avril, suite à la plainte de Boeing selon laquelle Bombardier a vendu l'an dernier 75 CSeries à Delta Air Lines en dessous du prix de revient. Cette plainte vise les CS100 et CS300 de Bombardier qui viennent concurrencer le B737 de Boeing (et la famille des Airbus A320). Le constructeur américain a demandé au gouvernement d'imposer des droits de douane à Bombardier pour compenser le prix de vente.

Bombardier a réfuté ces affirmations lors d'un face-à-face tendu avec Boeing jeudi 18 mai durant une audition de l'USITC. 

Avec Reuters

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus