Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Solectron Douarnenez a trouvé un repreneur

Publié le

Capital

 

La société française d'électronique Asteel Développement vient de proposer sa candidature pour la reprise de l'usine Solectron de Douarnenez dans le Finistère, spécialisée dans le moulage plastique et la fabrication de cartes électroniques pour la téléphonie.

Craignant une baisse des salaires et des effectifs, l'intersyndicale CGT-CFDT de l'unité de Dournenez vient toutefois de lancer un appel à la grève pour le 7 décembre. Le futur repreneur aura en effet la lourde tâche de « supprimer 57 emplois sur un effectif de 208 personnes » après le rachat. En attendant, une réunion du CCE est organisée le 6 décembre pour discuter des modalités de reprise par Asteel Développement.

« Le 28 juin dernier, la direction avait annoncé, lors d'une réunion du CCE, un plan d'ajustement et de sauvegarde de l'emploi prévoyant le départ volontaire de personnels indirects et la cession du site de Douarnenez », précise Christine Tillier, membre du CE de l'usine de Douarnenez. 30 personnes ont bénéficié de ce plan de départ sur la base du volontariat. En octobre dernier, la baisse d'activité dans la téléphonie a amené la direction de Solectron France, filiale du groupe américain éponyme, à annoncer un plan social touchant 453 salariés sur les 3 000 répartis dans ses unités de Bordeaux (Gironde), Longuenesse (Pas-de-Calais) et Pont-de-Buis (Finistère). Hamid Métadjer

 

 

Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle
Votre avis ?

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus