Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Sogaris, Eurorail et XPO Logistics s'allient pour le futur centre multimodal de Chapelle International

,

Publié le

A 18 mois de son ouverture, Chapelle International, dans le 18 e arrondissement de Paris prend forme avec l'accord signé par Sogaris, Eurorail et XPO Logistics. L'objectif : créer le premier grand centre logistique multimodal de Paris, avec une arrivée des marchandises par la voie ferroviaire.

Le centre logistique Chapelle International prend forme. Sogaris, Eurorail et XPO Logistics ont signé un accord tripartite qui scelle la future offre du centre. Le concepteur, constructeur et gestionnaire de site, le commissionnaire de transport ferroviaire et le prestataire de logistique offriront un service global aux clients de Chapelle International, avec une mise en service en octobre 2017.

Le projet est exemplaire, car il a été conçu dès le départ comme une plate-forme multimodale urbaine. Elément important de la rénovation du quartier du 18e arrondissement de Paris, à l’est des voies de la gare du nord et au sud des boulevards des maréchaux au niveau de la porte de la Chapelle, le centre de 3,3 hectares côtoiera des immeubles d’habitation, de bureaux et de formation. Anne Hidalgo, la maire de Paris, avait conditionné l’autorisation de l’arrivée d’un important centre logistique dans la ville de Paris à l’utilisation du train pour l’acheminement des marchandises.

30 poids lourds de moins par jour

Le terminal ferroviaire urbain sera intégré au centre, avec un embranchement de seulement 30 mètres et permettra d’acheminer la grande majorité des marchandises. Dans un premier temps, une navette par jour pouvant transporter 60 caisses reliera les centres logistiques de Dourges (Pas-de-Calais) et de Chapelle International, soit l’équivalent de 30 poids lourds. Les demandes de sillons par Eurorail sont en cours auprès de SNCF Réseaux. Et l’on murmure qu’Anne Hidalgo veille au grain pour que tout se passe bien…

« En 2018, une deuxième navette quotidienne viendra en provenance du centre de Bruyères-sur-Oise, dans le Val-d’Oise. Nous pourrons ensuite monter jusqu’à quatre navettes par jour », précise Christophe Ripert, directeur immobilier de Sogaris. Sur ce centre trimodal situé à seulement 43 kilomètres au nord de Paris, 150 000 nouveaux mètres carrés d’entrepôts seront construits.

A Paris, XPO assurera la distribution  avec des véhicules à faibles émissions polluantes. Il proposera une prestation globale, de l’entrepôt au magasin, et sera ainsi l’interlocteur unique des magasins parisiens. Les véhicules pourront accéder au centre par une voirie dédiée, déjà construite, afin de ne pas interférer avec les autres usagers du quartier. « La ville de Paris a vraiment joué le jeu », insiste Christophe Ripert. Une attitude logique, puisque la société d’économie mixte Sogaris est détenue en partie par la ville. Et cruciale pour ce type de projet.

Patrice Desmedt

Réagir à cet article

Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle
Votre avis ?

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus