Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

COP21

Six industriels (et un chef) primés par la COP21

,

Publié le

Les entreprises exposent leurs solutions bas carbone dans le cadre de la COP21. C’est au Bourget, à La Galerie, jusqu’à la fin de la semaine. Six entreprises ont été primées et se sont vues remettre leurs trophées par Ségolène Royal. Avec un chef cuistot.


Crédits CC Twitter  ?@ecologiEnergie

Ils sont sept, autour de la ministre de l’Ecologie, à poser pour l’inévitable photo de famille. Ils sont venus l’un après l’autre recevoir des mains de Ségolène Royal leur trophée, Philippe Pétard pour la PME morbihannaise ETS, Clara Gaymard, présidente de General Electric France, Yves Giraud, le directeur de la division production hydraulique d’EDF

Tous étaient ce mercredi 2 décembre au Bourget, à La Galerie, espace d’expositions de solutions bas carbone organisé dans le cadre de la COP21 et qui se tiendra jusqu’à la fin de la semaine.

Ségolène Royal leur a rendu un bel hommage lors de la remise de leurs prix, les Trophées solutions climat : "Ce matin, j’ai lancé la journée de la résilience. Pour pouvoir ressortir plus fort des épreuves, il faut des ingénieurs qui inventent de nouvelles solutions."

Ingénieurs à l'avant-garde

La cérémonie avait démarré de façon bien tiède, la ministre a eu vite fait de lui donner un autre ton : "La lutte contre le changement climatique a réuni 150 chefs d’Etat et de gouvernement, c’est un moment unique dans l’histoire ! […] Et vous, ceux qui inventez les solutions, vous êtes à l’avant-garde de ce combat."

Place, donc, aux héros de la ministre. Dans la catégorie adaptation, Philippe Pétard et ETS ont été primés pour leur robot dévaseur : un procédé innovant de dragage et curage des ports, fleuves, lacs, etc. qui pré-traite et conditionne les sédiments récupérés pour les valoriser.

De l'assiette sobre en viande...

Yves Giraud pour EDF a été récompensé pour un système dit à touches de piano qui permet l’évacuation de crues extrêmes sur des barrages. C’est enfin, toujours côté adaptation, l’îlot Hikari de Bouygues Immobilier, cet ensemble de bâtiments multi-usages à énergie positive, qui a été promu "coup de cœur".

Trois autres industriels ont été récompensés pour leurs solutions permettant d’atténuer le réchauffement climatique. Plus un chef, celui du restaurant L’Epi Dupin, coup de cœur de Trophées, qui a rappelé que "30% des gaz à effet de serre viennent de ce que l’on met dans notre assiette. En changeant le contenu, par exemple en réduisant les protéines animales, tout en gardant le plaisir, on peut faire beaucoup."

... A la route solaire

Plus classique, c’est l’éolienne offshore de l’ex-Alstom Renewables, désormais sous l’étendard General Electric, qui a valu à Clara Gaymard de récupérer un trophée. L’atténuation du changement climatique passera par les énergies renouvelables (EnR).

Les trophées ont distingué d’un coup de cœur le revêtement routier photovoltaïque de Colas et la station de production d’hydrogène de Powidian pour sites isolés qui permet aux EnR de s’affranchir de la météo en stockant leur production d’électricité.

Manuel Moragues

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus